Accéder au contenu principal
COMPTE-RENDU

CAN-2019 : vainqueur de l’Ouganda, le Sénégal rejoint le Bénin en quarts

Le Sénégal retrouvera le Bénin en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019.
Le Sénégal retrouvera le Bénin en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019. Pierre René-Worms, FMM

Au terme d’une rencontre à peu près maîtrisée face à des Ougandais qui n’ont pas démérité (1-0), le Sénégal a obtenu le droit de disputer les quarts de finale de la CAN-2019. Les Lions y retrouveront le Bénin, tombeur surprise du Maroc.

Publicité

envoyé spécial France 24 au Caire (Égypte)

Quelques minutes après l’élimination surprise du Maroc, sorti aux tirs aux buts par le Bénin, le Sénégal était prévenu. Face au rugueux et talentueux Ouganda, les Lions de la Teranga ont su marquer et, non sans avoir tout de même tremblé, ils ont validé leur billet pour les quarts de finale de la CAN-2019 (1-0). Et ils y retrouveront de surprenants Écureuils, le 10 juillet prochain.

De l’intensité, il y en aura eu dès l’entame de cette partie, comme peut en témoigner pragmatiquement la feuille de match, sur laquelle figurent pas moins de trois cartons jaunes dans les 10 premières minutes.

Plus inspirés dans ce début de rencontre, les Sénégalais ont rapidement pris les devants, grâce à l’inévitable Sadio Mané. Sur un ballon mal négocié par le milieu de terrain, Saivet a rapidement transmis à Niang qui, altruiste, a transmis à l’attaquant de Liverpool. Seul face à Onyango, il n’a pas tremblé pour ouvrir le score (1-0, 16e).

Mais à défaut d’être sonnés par l’ouverture du score, les Cranes ont, à l’inverse, retrouvé leurs esprits. Et Okwi, par deux fois, a failli trouver la faille. Sa superbe volée a été sortie par une parade de Gomis (22e), avant que, quelques minutes plus tard, ce soit de la tête qu’il flirte avec l’égalisation (29e). Le tout alors que les hommes d’Aliou Cissé tenaient globalement le ballon.

Mané loupe un pénalty

Au retour de la pause, les débats se sont un peu plus équilibrés entre les deux formations. Mané, pourtant, a failli mettre un terme presque définitif au suspense lorsqu’il a logiquement obtenu un penalty à l’heure de jeu. Mais sa frappe a finalement été sortie par Onyango, auteur d’une superbe horizontale sur sa gauche pour maintenir les siens dans le match (60e).

Et trois minutes plus tard, c’est une partie de billard qui a failli remettre les hommes de Sébastien Desabre totalement en lice pour la qualification, mais la défense sénégalaise a tenu bon sur les multiples tentatives adverses (63e). Même chose lorsque Kateregga a tenté sa chance sur coup franc… Gomis, inspiré, a repoussé difficilement le ballon (79e)

Il n’aura finalement pas manqué grand-chose aux Cranes, si ce n’est un peu plus de précision dans le dernier geste. Miyu et ses coéquipiers quittent donc la compétition non sans avoir fait trembler l’un des favoris de la compétition. Et le Sénégal, tout en ayant une nouvelle fois assuré l’essentiel, devra tout de même en faire un peu plus s’il veut honorer ce statut jusqu’au 19 juillet prochain, date de la finale de cette Coupe d’Afrique.

 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.