Accéder au contenu principal
L'Entretien

Mahamadou Issoufou : "Il faut une coalition internationale contre les jihadistes au Sahel”

France 24

Dans un entretien exclusif accordé à France 24 et RFI, le président nigérien Mahamadou Issoufou a demandé la formation d’une coalition internationale pour lutter contre les terroristes dans le Sahel, reconnaissant que son pays est de plus en plus affecté par des attaques terroristes.

Publicité

Le président du Niger Mahamadou Issoufou a reconnu, vendredi 5 juillet, que son pays était de plus en plus victime d’attaques terroristes. Lors d'un entretien accordé à France 24 et RFI, le chef d'État a appelé de ses vœux la formation d’une coalition internationale pour lutter contre le terrorisme au Sahel, comme celle formée pour lutter contre l'organisation État islamique.

À la veille du sommet de l'Union Africaine à Niamey, Mahamadou Issoufou s'est en outre félicité de l’entrée en vigueur d'une zone de libre-échange continentale africaine (Zlec). Il a souligné l'importance de la décision du Nigeria d’y adhérer. Le pays voisin, réticent jusque-là, a finalement annoncé qu'il signerait cet accord de libre-échange, le 6 juillet. Ardent défenseur du Zlec, Mahamadou Issoufou a affirmé que cette zone permettrait à l’Afrique de devenir compétitive. Il a assuré que sa mise en place ne signifiait en rien la mort industrielle de l'Afrique, cherchant à rassurer ceux qui craignent une déferlante de produits asiatiques déguisés en produits africains.

Concernant l'élection présidentielle de 2021, le président du Niger a contesté avoir l’intention d’interdire à son principal opposant Hama Amadou de se présenter.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.