Accéder au contenu principal
Dans la presse

Algérie : "Un 5 juillet des libertés"

À la une de la presse ce vendredi 7 juillet, la grève des copies du bac, une mobilisation qui s'annonce historique en Algérie et un projet de loi ukrainien pour interdire les jurons.

Publicité

La presse française est divisée ce vendredi. En cause : la grève des notations de certaines enseigants avant les résultats du baccalauréat. Libération évoque une "prise de bac" et pointe du doigt la reponsabilité du ministre de l'Éducation nationale .

Sans surprise, Le Figaro est d'un tout autre avis. Le quotidien parle d'un '"tollé contre ces enseignants qui prennent le bac en otage". Pour le quotidien, une poignée d'enseignants radicalisés jettent le discrédit sur la profession. Et de conclure : les premiers à en pâtir seront les élèves.

La presse algérienne de son côté fait sa une sur un nouveau vendredi de mobilisation. El Watan y voit "un 5 juilllet des libertés". En effet, le 5 juillet est aussi le jour de la fête d'indépendance du pays. Le site TSA s'inquiète d'une répression croissante contre les opposants, mais salue la main tendue du président par intérim. Abdelkader Bensalah veut laisser l'opposition et la société civile décider du futur calendrier électoral et du mécanisme des élections.

L'Équipe, de son côté, met à sa une un coureur cycliste, Thibaut Pinot. À la veille du départ du Tour de France, le leader de la formation Groupama pourrait tirer son épingle du jeu et prétendre au podium. D'autant plus, souligne le quotidien sportif, que la formation Ineos, grande favorite du Tour, est amputée de ses meilleurs élements, blessés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.