Accéder au contenu principal
Dans la presse

Quand Trump défend son bilan environnemental : "Orwellien"

France 24

À la une de la presse, ce mardi 9 juillet, les critiques, aux États-Unis, provoquées par le discours de Donald Trump sur le bilan environnemental de son administration (une réussite, selon lui), les accusations de "trafic sexuel" concernant des dizaines de mineures, portées par la justice américaine contre l'un de ses proches, l'homme d'affaires Jeffrey Epstein, et la poursuite du bras de fer, en Italie, entre Matteo Salvini et les associations de défense des migrants.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

À la une de la presse, les réactions au discours de Donald Trump, lundi, sur sa politique environnementale, qui maintiendrait, selon lui, l'équilibre entre une économie forte et la préservation de la planète.

Alors que le président américain a fait sortir son pays de l'accord de Paris sur le climat, alors qu'il n'a eu de cesse de minimiser les avertissements scientifiques sur le changement climatique, son discours sur les réussites de sa politique environnementale est, forcément, accueilli assez tièdement, ses détracteurs dénonçant même ses affirmations "orweliennes", dignes du dystopique "1984", ce roman sur un futur totalitaire, où l'information est totalement manipulée par le pouvoir. Ses propos indignent, en tout cas, The New York Times, qui ironise sur la façon dont les consultants de Donald Trump, auraient découvert, à la lecture des sondages, que deux groupes démographiques clés, les millenials et les femmes de banlieue, ne voteraient pour lui en 2020, qu'à condition qu'il tienne un discours "responsable" sur l'environnement. Le bilan selon Trump de sa politique environnementale fait aussi tousser The New Yorker, qui note que le président américain a prononcé son discours en présence de son secrétaire à l'Intérieur, un ex-lobbyiste de l'industrie pétrolière, et du responsable de l'Agence américaine de protection de l'environnement, un ex-lobbyiste de l'industrie du charbon – deux responsables qui n'ont eu de cesse, depuis leur nomination, de vider de leur substance les règlementations sur l'environnement.

Donald Trump, dont un proche, le financier Jeffrey Epstein, a été inculpé lundi aux États-Unis pour des accusations de "trafic sexuel" concernant des dizaines de mineures. D'après The Financial Times, les accusations portées contre Jeffrey Epstein par le procureur fédéral de Manhattan surviennent dix ans après qu'il avait réussi, une première fois, à échapper à la justice pour des accusations identiques, grâce à un accord conclu avec Alexander Acosta, l'ancien procureur de Floride, devenu l'actuel secrétaire au Travail de Donald Trump. Le président américain avait déclaré, dans un portrait qui lui était consacré en 2002 : "Je connais Jeff (Epstein) depuis 15 ans. Un type génial. C'est quelqu'un avec qui on s'amuse bien. On dit même qu'il aime les belles femmes autant que moi et que beaucoup d'entre elles sont plutôt jeunes. Ça ne fait aucun doute : Jeffrey a une bonne vie sociale".

À la une également, la poursuite du bras de fer, en Italie, entre le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, et les associations de défense des migrants. Il Manifesto rapporte que le patron de la Ligue veut renforcer la lutte contre les navires des associations qui entrent de force dans les ports italiens, pour sauver les migrants naufragés, comme l'ont fait récemment le navire de l'ONG allemande Sea-Watch et le voilier de l'ONG italienne Mediterranea. Matteo Salvini demande à présent à la marine de bloquer ces bateaux avant qu'ils n'atteignent les eaux territoriales italiennes. Les migrants, dont le pape François, a une nouvelle fois pris la défense, lors d'une messe célébrant lundi le 6e anniversaire de sa visite sur l'île italienne de Lampedusa, selon L'Osservatore Romano. D'après le journal du Vatican, le souverain pontife a déclaré que les migrants, "des personnes humaines", sont "le symbole de tous les exclus de la société globalisée".

Le Vatican a décidé de lever l'immunité diplomatique de son ambassadeur en France. Libération évoque une décision "historique", prise en raison de la mise en cause du nonce Luigi Ventura dans quatre affaires d'agressions sexuelles présumées, et dont le gouvernement français aurait été informé la semaine dernière.

En France, toujours, les députés devraient adopter ce mardi la proposition de loi visant à lutter contre les propos "haineux" publiés sur Internet, un texte controversé. Le Figaro fait état de "l'inquiétude" exprimée "aussi bien dans les rangs de l'assemblée qu'au-dehors", sur le "flou" entourant le terme de "haine", qui "est un sentiment, pas une notion juridique", et sur les risques d'atteintes aux libertés publiques. Le journal, qui met en garde contre la possibilité que "la novlangue (puisse achever) d'uniformiser la parole", n'est pas convaincu par les arguments du gouvernement, qui assure que ce sera toujours à la justice, "toujours indépendante", "de déterminer si un contenu est légal ou illégal".

Un mot de cyclisme, pour terminer. Pour la première fois depuis neuf ans, un Français, Julian Alaphilippe, remporte une étape du Tour de France, tout en endossant le maillot jaune. C'était lundi à Épernay, le pays du vin qui pétille,  d'où l'enthousiasme de L'Équipe, qui a sorti le champagne pour l'occasion.

Champagne aussi, pour Ralf Vandebergh. Cet astronome néerlandais a réussi à localiser puis à photographier le X-37B, le vaisseau spatial top secret de l'armée américaine, une prouesse racontée par le Huffington Post, qui explique que localiser un engin supposé top secret à plus de 300 km d'altitude, c'est déjà un sacré défi, mais que lorsque cet objet fait la taille d'une voiture, c'est un véritable exploit…

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse (du lundi au vendredi, à 7h20 et 9h20 heure de Paris). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.