Accéder au contenu principal

Emmanuel Macron organise un "grand débat" avec les "diasporas africaines"

Le président français Emmanuel Macron accueille son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo à l’Élysée le 11 juillet 2019.
Le président français Emmanuel Macron accueille son homologue ghanéen Nana Akufo-Addo à l’Élysée le 11 juillet 2019. Ludovic Marin, AFP

Le président français reçoit quelques 400 membres des "diasporas africaines de France" à l’Élysée ce jeudi pour un "grand débat", en présence de son invité le président Ghanéen Nana Akufo-Addo.

Publicité

Emmanuel Macron s’adresse, jeudi 11 juillet, aux membres des diasporas africaines à l’Élysée. Pour ce "Grand débat", quelques 400 personnes ont été invitées ; des africains résidents en France, des binationaux ainsi que des Français d’origine africaine dont quelques célébrités.

Cet échange a pour but, selon l’Élysée, de mettre l’accent sur la volonté du président français de développer une relation "plus égalitaire" entre la France et les pays africains.

"Nous voulons parler de l'Afrique par un prisme autre que le terrorisme au Sahel, ou l'enjeu sécuritaire ou migratoire, en abordant les partenariats économiques, culturels, universitaires ou citoyens. Nous aborderons aussi les deux grandes initiatives de 2020, le sommet Afrique-France en juin à Bordeaux et la saison culturelle africaine de juin à décembre", ajoute la présidence.

Les diasporas africaines "n'ont jamais été valorisées comme telles", note l'Élysée qui espère voir émerger d'autres visages pour les représenter, bien au-delà des clichés du sport ou de la musique.

Seront également présents une cinquantaine d'élus ayant des liens avec l'Afrique ou encore la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, d'origine sénégalaise.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.