Accéder au contenu principal

Wall Street ouvre en hausse, capitalisant toujours sur Jerome Powell

Wall Street en hausse capitalise sur Jerome Powell
Wall Street en hausse capitalise sur Jerome Powell AFP/Archives
Publicité

New York (AFP)

Wall Street a ouvert en hausse jeudi, dynamisée comme la veille par le ton accommodant du patron de la banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell lors d'une audition au Congrès.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, prenait 0,52%, à 26.998,89 points vers 14H00 GMT, peu après avoir dépassé pour la première fois le seuil des 27.000 points.

L'indice élargi S&P 500 progressait de 0,24%, à 3.000,29 points.

L'indice Nasdaq gagnait 0,19%, à 8.218,43 points.

Cet indice à forte coloration technologique avait terminé à un record mercredi à la Bourse de New York, à 8.202,53 points (+0,75%), dans le sillage de l'intervention mercredi de M. Powell, laissant présager une baisse des taux d'intérêt dès la prochaine réunion de l'institution les 30 et 31 juillet. Le Dow Jones avait gagné quant à lui 0,29%.

"Le marché boursier s'enflamme après l'intervention de Jerome Powell", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.

Devant des parlementaires américains, le dirigeant de la banque centrale a laissé la porte ouverte à une prochaine baisse des taux d'intérêt en dressant un tableau mitigé de l'économie américaine.

Les baisses de taux sont généralement vues d'un bon oeil par les investisseurs car elles facilitent les conditions d'emprunt pour les ménages et les particuliers aux Etats-Unis.

Les indices montaient particulièrement depuis cette intervention car davantage de courtiers tablent désormais sur une baisse de taux plus conséquente qu'initialement anticipé.

Le dirigeant américain s'est également exprimé jeudi devant la commission bancaire du Sénat.

Parmi les autres nouvelles d'importance jeudi, la compagnie aérienne Delta Air Lines a annoncé des résultats "record" au deuxième trimestre, marqués par un bond de plus de 39% de ses profits, et a dans la foulée relevé ses prévisions annuelles. Son titre prenait 1,24%.

Au rang des indicateurs, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont modestement avancé en juin sur un mois mais davantage que ne l'escomptaient les analystes, selon l'indice des prix CPI publié jeudi par le département du Travail.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette américaine à dix ans se stabilisait, à 2,087% contre 2,061% la veille à la clôture.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.