Accéder au contenu principal

Transfert d'Antoine Griezmann au Barça : pour l'Atlético, le compte n'y est pas

Le footballeur français Antoine Griezmann a signé pour cinq ans avec le FC Barcelone.
Le footballeur français Antoine Griezmann a signé pour cinq ans avec le FC Barcelone. Pierre-Philippe Marcou, AFP

Le FC Barcelone a annoncé vendredi l'arrivée de l'attaquant français Antoine Griezmann pour les cinq prochaines saisons. Mais son club actuel, l'Atlético Madrid, juge "insuffisante" la clause de 120 millions d'euros pour libérer le joueur.

Publicité

Place aux menaces. Le club madrilène de l'Atlético a annoncé vendredi le lancement de "procédures" pour défendre ses "intérêts", après l'officialisation du transfert à Barcelone du champion du monde français Antoine Griezmann.

"L'Atlético Madrid considère la somme versée insuffisante pour faire face à la clause libératoire, car il est évident que l'accord entre le joueur et le FC Barcelone a été scellé avant que la clause ne baisse de 200 à 120 millions d'euros [le 1er juillet dernier]", a indiqué l'"Atléti" dans un communiqué.

Le club estime "que la rupture du contrat s'est produite avant la fin de la saison en raison de faits, d'actes et de manifestations effectués par le joueur et a entamé pour cela des procédures qu'il considère opportunes en vue de la défense de ses droits et de ses intérêts légitimes", ajoute le communiqué.

Le FC Barcelone était prêt à débourser les 120 millions d'euros pour payer la clause libératoire d'Antoine Griezmann, qui était lié jusqu'en juin 2023 à l'Atlético Madrid, vice-champion de la Liga, et s'assurer les services de l'attaquant vedette des Bleus pour les cinq prochaines saisons. "Antoine Griezmann est un nouveau joueur du FC Barcelone", avait annoncé vendredi en début d'après-midi le Barça dans un communiqué, précisant que la clause libératoire du nouveau contrat du Français avait été fixée à 800 millions d'euros.

La destination choisie par le champion du monde, qui avait annoncé dès le mois de mai qu'il quitterait l'Atlético à la fin de la saison, ne faisait guère de doute. Mais le sort de l'attaquant de 28 ans a mis le feu aux poudres entre l'Atlético et le Barça, le club madrilène dénonçant déjà la semaine dernière dans un communiqué un "manque de respect" du joueur et du club catalan pour avoir secrètement négocié, dès le mois de mars, son transfert.

Dans le top 5 des transferts les plus chers

Antoine Griezmann, qui avait déjà eu l'occasion de signer au Barça la saison dernière et avait finalement décidé de rester à Madrid, l'annonçant avec une mise en scène qui avait fait grincer des dents en Catalogne, est allé au clash avec l'Atlético en ne se présentant pas dimanche à la reprise de l'entraînement du club, afin d'accélérer son transfert.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.