Accéder au contenu principal
AVANT-MATCH

CAN-2019 : Sénégal - Tunisie, deux épopées mais une seule place en finale

Le Sénégal et la Tunisie rêvent de jouer à nouveau une finale de Coupe d'Afrique.
Le Sénégal et la Tunisie rêvent de jouer à nouveau une finale de Coupe d'Afrique. AFP (montage France 24)

Malgré des fortunes bien distinctes durant cette CAN-2019, le Sénégal et la Tunisie se retrouvent face-à-face, en demi-finale du tournoi. Un duel entre deux sélections qui rêvent d’écrire leur histoire, après une décennie de frustrations.

Publicité

envoyé spécial France 24 au Caire (Égypte)

Ils ne sont peut-être pas de l’Atlas, mais ces Lions ont tout d’une montagne infranchissable pour la Tunisie. Face au tout-puissant Sénégal, les hommes d’Alain Giresse s’attendent à du très lourd, en demi-finale de la CAN-2019. Moins brillante sur le papier, plombée par une ambiance un peu compliquée en interne, et pas forcément rassérénée par un début de tournoi au ralenti, la Tunisie n’a eu aucun mal à ranger au placard son costume de favori.

Trois matches nuls en poule, une qualification en huitièmes aux tirs aux buts face au Ghana… les Aigles de Carthage ont dû attendre les quarts de finale et une prestation enfin probante face à un Madagascar totalement épuisé (3-0) pour aller chercher leur premier succès dans la compétition.

Le plafond de verre a volé en éclats

Oui mais voilà, contre vents et marées, la Tunisie est bel et bien au rendez-vous du dernier carré de la CAN. Une performance qui a fait – momentanément – taire les très nombreuses critiques qui pleuvaient sur le sélectionneur Alain Giresse depuis le début du tournoi. Les faits sont immuables : sans vraiment jouer, les coéquipiers de Wahbi Khazri sont en demi-finale après avoir échoué au stade des quarts à cinq reprises lors des sept dernières éditions.

"On a tous pris conscience qu'il fallait qu'on s'améliore. Il y a eu une unité de travail et une adhésion totale autour de cet objectif", a reconnu Giresse, en conférence de presse. De là à penser que, même esseulé, le coach français peut mener les siens au deuxième sacre de leur histoire, après le triomphe de 2004 ? Pas évident, d’autant qu’il connaît particulièrement bien l’adversaire qui se dresse devant lui, dimanche 14 juillet, au stade du 30-Juin du Caire, pour avoir été à sa tête jusqu’en 2015 avant d’être limogé.

"Quand on a entraîné une sélection, c'est particulier de se retrouver de l'autre côté, face à une équipe que l'on connaît. [...] Le Sénégal a des grands joueurs, ces grands joueurs que j'avais en partie lancés lors de mon passage à la tête de la sélection... Comme quoi tout n'était pas négatif...", a-t-il poursuivi, comme unique réponse aux nombreuses questions de journalistes sénégalais qui revenaient sans cesse sur son passage difficile chez les Lions.

Quatre ans plus tard, ces "grands joueurs" sont donc aux portes d’un exploit : ramener enfin le trophée de la Coupe d’Afrique des nations au Sénégal. Car, fait improbable au vu des individualités qui ont émergé du football sénégalais ces dernières décennies, les Lions n’ont jamais régné sur le continent.

Effacer 2002, écrire l’histoire

Pis, ils n’ont disputé qu’une seule finale dans toute leur histoire, celle de 2002 perdue aux tirs aux buts face au Cameroun sur un ultime échec du capitaine d’alors… Aliou Cissé. Aujourd’hui sélectionneur, l’ancien joueur du PSG n’a pas caché son envie de faire mieux, tout en se satisfaisant déjà d’avoir retrouvé le dernier carré pour la première fois depuis plus d’une décennie : "Ça fait plus de 13 ans que le Sénégal n’est pas arrivé à ce niveau-là… Donc on a forcément l’espoir de pouvoir jouer une grande finale, ce qui nous fuit depuis 2002."

"C’est un rêve, pas seulement celui d’Aliou Cissé mais celui de tout un peuple. Depuis les indépendances et jusqu’à ce jour, le Sénégal n’a pas gagné de Coupe d’Afrique. En 2002, nous étions à deux doigts de l’emporter et ça ne s’est pas fait. Nous espérons que cette fois, ce soit la bonne", a-t-il poursuivi.

CAN-2019 : les Lions du Sénégal défiés par la Tunisie en demi-finale

Et difficile de ne pas partager son espoir au pays, puisqu’avec l’Algérie, le Sénégal est sans conteste la sélection qui a le plus montré de qualités depuis le début du tournoi. À l’exception de la défaite face aux Verts en poule – une finale avant l’heure ? – les Lions n’ont que très peu été mis en difficulté dans cette CAN-2019. Sans vraiment trembler mais sans non plus être impitoyables, ils ont rejoint les demi-finales après avoir dominé l’Ouganda puis la Guinée sur le même score (1-0).

Finalement, la seule inconnue est de savoir si Sadio Mané et ses coéquipiers sauront élever leur niveau de jeu face à un adversaire d’un autre calibre. En début de compétition, face à l’Algérie, la réponse avait été négative. Et si la Tunisie se présente face à eux avec le visage affiché lors des quarts, ils n’auront d’autre choix que de franchir un nouveau cap.

• Le bonus : coup de chaud en conférence de presse entre journalistes sénégalais et tunisiens

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.