Accéder au contenu principal

La Serbie célèbre Djokovic, son "roi du tennis"

Le Serbe Novak Djokovic embrasse la coupe du Grand Chelem de Wimbledon après une finale de haute volée contre le Suisse Roger Federer, le 14 juillet 2019 à Londres
Le Serbe Novak Djokovic embrasse la coupe du Grand Chelem de Wimbledon après une finale de haute volée contre le Suisse Roger Federer, le 14 juillet 2019 à Londres POOL/AFP
Publicité

Belgrade (AFP)

Novak Djokovic est "le roi du tennis" pour les Serbes qui célébraient lundi le triomphe du N.1 Mondial à Wimbledon sur le Suisse Roger Federer, sa seizième victoire en Grand Chelem.

"Certes, il n'a pas joué son meilleur tennis, mais il a su gérer les moments les plus importants grâce à son arme principale, sa force mentale", écrit le quotidien Blic dont la Une est barrée d'un "Novak, roi du tennis".

Un roi qui, contrairement à ses habitudes, "n'a montré aucune émotion tout au long de la rencontre", relève le tabloïd.

Le quotidien Danas qualifie cette victoire "d'historique": le public "a vu tout ce que l'on peut voir dans un match de tennis parfait (...), du suspens, du drame et un dénouement heureux... pour Djokovic".

"Cinquième couronne pour le roi", constate Vecernje Novosti.

La presse relève que le héros de tout un peuple est le premier en 70 ans à remporter Wimbledon après avoir sauvé deux balles de match.

"Il faut être honnête et constater que Federer a joué impeccablement. Il a été la plupart du temps le meilleur sur le court. Les deux balles de match manquées, sont incroyables. Mais voilà, il les a manquées...", se réjouit Blic.

Pour le tabloïd Informer, Novak "a gagné contre Federer et le public" acquis au Bâlois.

Pourtant "tout était contre Djokovic", juge Politika: un adversaire "qui détient le record de trophées à Wimbledon, deux balles de match, un public entièrement acquis à son rival, des statistiques quasiment toutes favorables au Suisse et (Djokovic) privé de ses principaux coups la plupart du temps".

"C'est avec un coeur de héros que Djokovic a remporté cette finale, une des plus dramatiques" de l'histoire, conclut Politika.

"Plus le défi est grand, plus votre jeu est audacieux; plus l'adversaire est fort, plus votre soif de gagner impressionne. Votre jeu a depuis toujours été, et le reste après chaque victoire, une grande source d'inspiration pour tous les citoyens de Serbie", a écrit l'homme fort du pays, Aleksandar Vucic dans un message de félicitations.

Le triomphe de Djokovic était même salué chez le voisin croate: "In-cro-ya-ble", titrait le quotidien sportif Sportske Novosti. "Novak Djokovic remporte son cinquième trophée à Wimbledon après avoir sauvé deux balles de match", relevait admiratif le quotidien Vecernji List.

Le Serbe s'appuie depuis peu sur l'ancienne star du tennis croate, Goran Ivanisevic, sacré à Wimbledon en 2001, qui a rejoint son staff d'entraînement.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.