Accéder au contenu principal

Premier pas de l'homme sur la Lune : les courbes d'Armstrong

Capture France 24

Il y a 50 ans, Apollo 11 s'élançait de Cap Canaveral, direction la Lune. Cette semaine, France 24 vous raconte la petite histoire derrière la grande. Aujourd'hui, une question : pourquoi n'envoie-t-on plus de personnes sur la Lune ?

PUBLICITÉ

Il y a une question qui revient sans cesse lorsqu'on parle de la conquête spatiale : comment a-t-on réussi, à la fin des années 60, à envoyer des hommes sur la lune et qu'on ne le fait plus. Très simple : l'argent. L'intégralité du programme Apollo, soit 12 hommes sur la Lune, a coûté 237 milliards de dollars actuels. Pas impossible de débloquer une telle somme, mais très compliqué. De nombreux paramètres entrent en compte.

Gerry Griffin, le directeur de vol du programme Apollo, raconte le jour où Neil Armstrong a expliqué comment cela avait été possible : "Un jour, il s'est levé devant un tableau, et a dessiné 4 courbes déphasée. Elles représentaient la menace, le leadership. Il l'appelait le leadership audacieux, les ressources et le soutien public. Et il a dit : 'Dans les années 60, pour la première fois depuis la deuxième guerre mondiale, toutes ces courbes étaient en phase. Nous avions en simultané une menace, un budget équilibré, un leadership qui a eu l'audace de prendre cette initiative, et le soutien de l'opinion publique. [...] Si ça n'avait pas été Apollo, ça aurait été autre chose."

Un âge d'or avec lequel veut renouer Donald Trump. Le président américain a demandé à la NASA d'envoyer un américain et une américaine sur la lune d'ici 2024, soit juste avant la fin d'un hypothétique deuxième mandat. Pour respecter ce délai, l'agence spatiale américaine estime la facture à plus de 30 milliards de dollars. Pas sûr que les courbes de Neil Armstrong soient à nouveau en phase aussi vite.

 

>> Retrouvez le premier épisode de nos "modules lunaires" : La face cachée du drapeau américain

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.