Accéder au contenu principal

Tour de France : un premier succès pour l'Australien Caleb Ewan à l'issue de la 11e étape

L'Australien Caleb Ewan à l'arrivée de la onzième étape du Tour de France, le 17 juillet 2019.
L'Australien Caleb Ewan à l'arrivée de la onzième étape du Tour de France, le 17 juillet 2019. Anne-Christine Poujoulat, AFP

L'Australien Caleb Ewan (Lotto) a remporté au sprint, mercredi, la 11e étape du Tour de France disputée sur 167 km entre Albi et Toulouse. Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck) a conservé le maillot jaune.

PUBLICITÉ

L'Australien Caleb Ewan (Lotto) a décroché, mercredi 17 juillet, sa première victoire sur le Tour de France. Il s’est imposé au sprint au terme de la 11e étape à Toulouse.

Ewan, qui participe pour la première fois au Tour, a remonté in extremis le Néerlandais Dylan Groenewegen, vainqueur le 12 juillet de la 7e étape. Les deux hommes ont été départagés par la photo-finish. L'Australien, l'un des plus petits coureurs du peloton par la taille (1,65 m), est âgé de 25 ans. Mais il a déjà gagné sur la Vuelta et le Giro.

Dans cette étape ensoleillée de 167 kilomètres, l'échappée, lancée dès le baisser de drapeau à la sortie d'Albi, a réuni quatre coureurs. Lilian Calmejane et Anthony Pérez, les deux régionaux du jour, ont été accompagnés par un autre Français, Stéphane Rossetto, habitué de la course à l'avant, et par le Belge Aimé De Gendt. Le quatuor a eu droit à une marge de trois minutes et demie mais le peloton, le plus souvent mené par les équipiers de Groenewegen et d'Ewan, a maintenu la laisse serrée, moins d'une minute à 30 kilomètres de l'arrivée.

Les attaquants ont ainsi été repris à l'entrée des 10 derniers kilomètres. A l'exception d'Aimé De Gendt, qui a insisté seul dans les faubourgs de Toulouse, jusqu'à 4,5 kilomètres de la ligne.

Le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck) a conservé le maillot jaune à la veille des Pyrénées. Jeudi, la 12e étape attaque les premiers cols, le Peyresourde et la Hourquette d'Ancizan, classés en première catégorie, entre Toulouse et Bagnères-de-Bigorre (209,5 km).

Avec AFP

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.