Accéder au contenu principal
JAPON

Incendie meurtrier dans un studio d'animation à Kyoto

L'incendie s'est délcaré jeudi matin dans les studios Kyoto Animation.
L'incendie s'est délcaré jeudi matin dans les studios Kyoto Animation. Jiji Press, AFP
3 mn

Une trentaine de camions de pompiers ont été dépêchés pour éteindre le feu qui s'est déclenché, mercredi, dans un immeuble de la compagnie Kyoto Animation, qui produit des séries télévisées à succès. Le bilan est de 33 morts.

Publicité

Les hommes du feu ont mis trois heures pour venir à bout de l'incendie, qui s'est déclaré, jeudi 18 juillet, vers 10 h 30, heure locale, dans un immeuble de la compagnie Kyoto Animation, qui produit des séries d'animation télévisées à succès. De la fumée blanche continuait de sortir de quelques fenêtres du bâtiment, selon des images de la télévision japonaise.

Le Premier ministre Shinzo Abe, qui s'est exprimé sur Twitter, a jugé la situation "trop effroyable pour la décrire avec des mots".

Pour l'heure, 33 victimes ont été trouvées en arrêt cardiaque, piégées au rez-de-chaussée, aux deux étages ou dans les escaliers menant au toit-terrasse du bâtiment de la société Kyoto Animation, a expliqué à l'AFP un porte-parole des pompiers.

Les services de secours, qui ont dépêché sur les lieux 35 camions de pompiers et d'autres véhicules, ont fait état de "nombreux blessés". Parmi les blessés graves, plusieurs ont perdu conscience, selon un représentant des pompiers.

Incendie d'origine criminelle, selon la police

La police soupçonne une origine criminelle. Un homme de 41 ans a été arrêté après avoir répandu ce qui semble être de l'essence autour des locaux en criant "À mort !", rapporte la chaîne publique NHK. Blessé, il a été hospitalisé et n'a pu être entendu par la police, précise-t-elle.

Kyoto Animation est une société qui produit des dessins animés, crée des personnages, conçoit et vend des produits dérivés de ses séries souvent tirées de manga. Le studio réalise plusieurs séries à succès telles que "Sound! Euphonium" ou "Free! Road to the World" et des films comme "The Dream", dont la sortie est prévue en juillet.

La firme, qui comprend aussi une école d'animation, possède deux immeubles de studios (dont celui qui a été incendié) et son siège dans la préfecture de Kyoto. Elle emploie environ 160 personnes.

Le taux de criminalité est relativement faible au Japon, mais le pays est parfois le théâtre de délits sanglants de la part d'individus pris d'un accès de violence aveugle.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.