Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

FaceApp : faut-il se faire des cheveux blancs pour nos données ?

France 24

Elle vieillit et inquiète. Lancée en 2017, l'application FaceApp permet en quelques clics, grâce à l'intelligence artificielle, de modifier les traits d'une photo qui lui est soumise. Mais au delà de l'amusement, le traitement et la protection des données confidentielles suscitent l'inquiétude.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.