FaceApp : faut-il se faire des cheveux blancs pour nos données ?

France 24

Elle vieillit et inquiète. Lancée en 2017, l'application FaceApp permet en quelques clics, grâce à l'intelligence artificielle, de modifier les traits d'une photo qui lui est soumise. Mais au delà de l'amusement, le traitement et la protection des données confidentielles suscitent l'inquiétude.