Accéder au contenu principal

Tour de France : le Britannique Simon Yates remporte la 12e étape

Simon Yates à l'arrivée de la douzième étape du Tour de France, le 18 juillet 2019.
Simon Yates à l'arrivée de la douzième étape du Tour de France, le 18 juillet 2019. Marco Bertorello, AFP

Le Britannique Simon Yates a devancé ses deux compagnons d'échappée, l'Espagnol Pello Bilbao et l'Autrichien Gregor Mühlberger, pour s'imposer jeudi dans la 12e étape du Tour de France. Le Français Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune.

Publicité

Lors de la première étape dans les Pyrénées, c'est le Britannique Simone Yates qui a fait la différence au sprint. Le coureur de la formation Mitchelton a franchi en tête, jeudi 18 juillet, la ligne d'arrivée à Bagnères-de-Bigorre devant ses deux compagnons d'échappée, l'Espagnol Pello Bilbao et l'Autrichien Gregor Mühlberger.

Le Britannique, âgé de 26 ans, a remporté pour la première fois de sa carrière une étape du Tour. Mais il s'est déjà imposé sur la Vuelta et le Giro, qu'il a longtemps dominé l'an passé avant de s'effondrer dans les trois derniers jours. Quelques mois plus tard, il gagnait la Vuelta.

Yates, suivi de près par Mühlberger (Bora), avait passé en tête le deuxième col de la journée, la Hourquette d'Ancizan (1re catégorie), à 30 km de l'arrivée. Bilbao (Astana) les avaient rejoints dans la descente. Au sprint, il a pris les commandes juste avant le dernier virage pour produire son effort dans la courte ligne droite finale (200 m).

Les premiers poursuivants sont arrivés avec un retard approchant 1 min 30 sec. Le peloton a franchi la ligne à plus de neuf minutes et demie du vainqueur.

À la veille de l'unique contre-la-montre individuel à Pau, une trêve a été observée entre les favoris qui ont laissé l'échappée aller au bout. La victoire de Simon Yates n'a eu aucune conséquence pour le maillot jaune de Julian Alaphilippe (Deceuninck).

Avec AFP

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.