Accéder au contenu principal

Législatives en Ukraine : le parti du président Zelensky favori

Une électrice s'apprête à voter pour les élections législatives anticipées en Ukraine, le 21 juillet 2019, à Kiev.
Une électrice s'apprête à voter pour les élections législatives anticipées en Ukraine, le 21 juillet 2019, à Kiev. Genya Savilov, AFP

Les Ukrainiens élisent dimanche leur Parlement lors d'un scrutin ayant pour grand favori le parti du nouveau président Volodymyr Zelensky. Ce dernier espère obtenir une majorité lui laissant les mains libres pour tenir sa promesse de renouvellement.

Publicité

Les Ukrainiens sont appelés aux urnes, dimanche 21 juillet, pour des élections législatives anticipées qui pourraient permettre au président Volodymyr Zelensky, élu en mai, de renforcer son pouvoir et ainsi d'œuvrer au changement qu'il a promis dans un pays marqué par la guerre.

Volodymyr Zelensky, ancien acteur de séries télévisées sans aucune expérience politique, a créé la surprise en remportant largement l'élection présidentielle de mai dernier. Il a promis de lutter contre la corruption et d'améliorer la qualité de vie des Ukrainiens, dont le pays est l'un des plus pauvres d'Europe.

Législatives en Ukraine : de nombreux candidats novices en politique

Son parti Serviteur du peuple – du nom de la série télévisée dans laquelle l'actuel chef d'État incarnait un président fictif –, nouvellement créé, ne dispose d'aucun représentant au Parlement. Il doit actuellement composer avec une assemblée dominée par les partisans de son prédécesseur Petro Porochenko.

Tensions avec la Russie, réforme économique

Les enquêtes d'opinion effectuées lors de la semaine écoulée donnent le parti de Volodymyr Zelenski en tête des législatives, avec 40 à 42 % des voix, loin devant le parti pro-russe Plateforme d'Opposition qui est crédité de 8 à 12 % des suffrages.

>> À lire : Présidentielle en Ukraine : qui se cache derrière le favori, l'humoriste Volodymyr Zelensky ?

En plus de gérer les tensions avec la Russie, le nouveau gouvernement devra s'atteler à une importante réforme économique pour maintenir le pays à flot en respectant les engagements pris auprès de créanciers internationaux.

>> À lire : Après l’élection de Volodymyr Zelensky, quid des relations avec Moscou ?

Volodymyr Zelensky, qui a annoncé la tenue d'élections anticipées aussitôt après avoir porté serment en mai, a promis de parvenir à un cessez-le-feu dans l'est du pays, où se poursuivent les affrontements avec les séparatistes pro-russes qui ont fait quelque 13 000 morts.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.