Accéder au contenu principal

"Réseau de la CIA" démantelé en Iran : 17 arrestations, des peines de mort prononcées

Des manifestants iraniens brûlent un drapeau américain improvisé lors d'un rassemblement dans la capitale, Téhéran, le 10 mai 2019.
Des manifestants iraniens brûlent un drapeau américain improvisé lors d'un rassemblement dans la capitale, Téhéran, le 10 mai 2019. STR, AFP (archives)

Les autorités iraniennes ont indiqué lundi avoir arrêté, entre mars 2018 et mars 2019, 17 personnes travaillant pour le compte de la CIA, dont plusieurs ont été condamnées à mort pour espionnage. Des "mensonges", selon Donald Trump.

Publicité

Dix-sept Iraniens ont été arrêtés entre mars 2018 et mars 2019 dans le cadre du démantèlement d'un "réseau d'espions" de la CIA, et plusieurs d'entre eux ont été condamnés à mort, a annoncé lundi 22 juillet le ministère iranien du Renseignement, cité par la télévision nationale.

"Ceux qui ont délibérément trahi leur pays ont été remis à la justice. Certains ont été condamnés à mort et d'autres à de longues peines de prison", a déclaré à la presse le chef du contre-espionnage au ministère, dont l'identité n'a pas été révélée. Le démantèlement d'un "réseau d'espions" agissant pour le compte des États-Unis avait été annoncé par Téhéran le 18 juin dernier.

Les suspects étaient employés "dans des secteurs sensibles" ou dans des activités privées liées à ces secteurs, a-t-il dit sans fournir de précisions. Les suspects agissaient indépendamment les uns des autres, a-t-il ajouté, sans préciser combien avaient été condamnés à mort.

Certains avaient été recrutés en tombant dans un "piège" tendu par la CIA alors qu'ils étaient en quête de visas pour se rendre aux États-Unis, selon le responsable iranien. "Certains ont été approchés alors qu'ils faisaient leur demande de visa, d'autres avaient déjà des visas mais ont été soumis à la pression de la CIA au moment de leur renouvellement", a-t-il dit.

Donald Trump dénonce des "mensonges"

Cette annonce intervient dans un contexte explosif entre l'Iran et les États-Unis, un an après le retrait américain de l'accord international sur le nucléaire iranien, et au moment où les tensions s'aggravent chaque jour dans le Golfe.

"Les informations selon lesquelles l'Iran aurait arrêté des espions de la CIA sont totalement fausses. Pas une once de vérité", a tweeté Donald Trump. "Encore des mensonges et de la propagande (comme leur drone qui a été abattu) mis en avant par un régime religieux qui échoue lamentablement et ne sait pas quoi faire", a-t-il ajouté. "Leur économie est morte et cela va empirer."

"Cela devient plus difficile pour moi de vouloir parvenir à un accord avec l'Iran car ils se comportent très mal", a lancé un peu plus tard à la presse le président américain.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.