Accéder au contenu principal

Nouvelle panne de courant géante au Venezuela

Caracas était plongée dans le noir à cause d'une panne d'électricité lundi 22 juillet 2019.
Caracas était plongée dans le noir à cause d'une panne d'électricité lundi 22 juillet 2019. Yuri Cortez, AFP

De nombreuses régions du Venezuela, ainsi que la capitale Caracas, étaient plongées dans le noir depuis lundi soir à la suite d'une nouvelle panne d'électricité. Le gouvernement Maduro dénonce une "attaque électromagnétique".

Publicité

Le Venezuela une fois encore plongé dans le noir. Tous les États du pays ainsi que la capitale Caracas ont été touchés lundi 22 juillet par une importante panne électrique, une première depuis mars dernier.

Le ministre de l'Information, Jorge Rodriguez, a imputé la panne à une "attaque électromagnétique visant à nuire au système de production hydroélectrique", sans donner davantage d'éléments. Il a précisé que les autorités œuvraient à rétablir le courant. Plus tard, le président Nicolas Maduro a dénoncé sur Twitter une "nouvelle attaque criminelle".

La panne de courant a commencé à Caracas à 20 h 41 GMT, a constaté l'AFP, et a affecté entre autres la distribution d'eau, les services de transports publics et les liaisons téléphoniques. En province, des coupures ont été reportées dans la totalité des 23 États vénézuéliens, selon des utilisateurs de Twitter.

Les feux de signalisation étaient hors service lundi dans la capitale vénézuélienne, provoquant des embouteillages importants, de même que les terminaux de paiements, indispensables dans un pays touché par l'hyperinflation où l'argent liquide et notamment les "grosses" coupures, les dernières encore utiles, se font rares. Plus tôt dans la journée, des flots de piétons ont envahi les trottoirs après la fermeture du métro.

Contexte tendu

"Ils essayent de cacher l'ampleur de la tragédie en rationnant tout le pays, mais l'échec saute aux yeux : ils ont détruit le système électrique et n'ont pas de solutions," a réagi sur Twitter le chef de l'opposition Juan Guaido. Faute d'investissement et de travail de maintenance dans un pays en crise économique, le réseau électrique vénézuélien est désuet, dénoncent régulièrement l'opposition au président Nicolas Maduro et des experts électriques.

Le dirigeant socialiste, dont la légitimité est contestée par les États-Unis et de nombreux pays occidentaux, a attribué les précédentes pannes électriques à des "actes de sabotage" coordonnés par Washington.

Cette panne survient dans un contexte diplomatique tendu avec les États-Unis, que Caracas a accusé lundi d'avoir violé son espace aérien avec un "avion espion". La veille, des responsables militaires américains avaient dénoncé le fait qu'un avion de combat vénézuélien s'était approché vendredi de très près d'un avion américain, de façon "agressive" et "dangereuse", au-dessus de la mer des Caraïbes, qualifiant la manœuvre de "non professionnelle".

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.