Accéder au contenu principal

Tour de France : l'Italien Matteo Trentin remporte la 17e étape en solitaire

L'Italien Matteo Trentin passe la ligne d'arrivée de la 17e étape du Tour de France, le 24 juillet, à Gap.
L'Italien Matteo Trentin passe la ligne d'arrivée de la 17e étape du Tour de France, le 24 juillet, à Gap. Gonzalo Fuentes, Reuters

L'Italien Matteo Trentin a offert à son équipe Mitchelton une quatrième victoire mercredi, en remportant la 17e étape du Tour de France. Le coureur, champion d'Europe en titre, s'est imposé en solitaire, avec 20 minutes d'avances sur le peloton.

Publicité

L'Italien Matteo Trentin (Mitchelton) s'est offert la victoire de la 17e étape du Tour de France, mercredi 24 juillet à Gap, à la veille de l'entrée dans les Alpes. L'occasion pour l’équipe Mitchelton-Scott d’enregistrer un quatrième succès dans cette Grande Boucle. L'Italien, qui a aussi gagné sur le Giro et la Vuelta, s'était déjà imposé dans le Tour, en 2013 et en 2014.

Le peloton avec le maillot jaune, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck), et les autres favoris du Tour, a rallié l'arrivée plus de 20 minutes plus tard. Sans changement, évidemment, pour le haut du classement général.

Trentin, champion d'Europe en titre, a pris la suite de deux de ses coéquipiers, le Sud-Africain Daryl Impey (à Brioude) et, par deux fois, le Britannique Simon Yates (à Bagnères-de-Bigorre et à Foix).

Trentin a distancé ses compagnons d'échappée à 14 kilomètres de l'arrivée, avant la montée du petit col de la Sentinelle. Il a préservé une trentaine de secondes d'avance sur le Danois Kasper Asgreen, un néophyte du Tour (24 ans) qui court pour l'équipe d'Alaphilippe.

Une chaleur moins éprouvante

Le Belge Greg Van Avermaet, champion olympique à Rio, a pris la troisième place devant le Néerlandais Bauke Mollema, en tête d'un petit groupe à une quarantaine de secondes.

La chaleur, moins omniprésente que la veille, a même laissé place à une grosse averse pendant cette étape de 200 kilomètres reliant la plaine du Languedoc (Pont du Gard) à la préfecture des Hautes-Alpes.

À l'avant, le groupe de 33 coureurs formé dès la première demi-heure de course après un début d'étape tambour battant, s'est fractionné au seuil des 30 derniers kilomètres. Trentin a provoqué la sélection en deux temps avant de distancer ses compagnons.

Jeudi, la 18e étape, longue de 208 kilomètres, enchaîne trois grands cols (Vars, Izoard, Galibier) entre Embrun et Valloire. Le sommet du Galibier, l'un des géants alpestres, précède la descente de 19 kilomètres jusqu'à Valloire, avant deux autres journées en haute montagne.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.