Accéder au contenu principal

La présidentielle avancée après le décès de Béji Caïd Essebsi

Le président tunisien Béji Caïd Essebs et le nouveau président par intérim Mohamed Ennaceur, à Tunis, en juin 2015..
Le président tunisien Béji Caïd Essebs et le nouveau président par intérim Mohamed Ennaceur, à Tunis, en juin 2015.. Fethi Belaid, AFP

Béji Caïd Essebsi, premier chef d'État élu démocratiquement en Tunisie, est mort, jeudi. Aussitôt après son décès, le président du Parlement a prêté serment pour assurer l'intérim jusqu'au 15 septembre, date de la prochaine présidentielle.

Publicité

• Le président tunisien Béji Caïd Essebsi est décédé dans l’exercice de ses fonctions à l’âge de 92 ans, jeudi 25 juillet. Il était hospitalisé pour un problème de santé consécutif au sérieux malaise qu'il avait eu le mois dernier, selon son fils.

• Selon la Constitution tunisienne, le président du Parlement, Mohamed Ennaceur, âgé de 85 ans, assurera l'intérim à la tête de l'État durant 45 à 90 jours.

• L'élection présidentielle en Tunisie, prévue initialement le 17 novembre, a été avancée au 15 septembre.

Retrouvez notre liveblog ci-dessous.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.