Accéder au contenu principal

Wall Street en hausse après les résultats solides de la tech

La Bourse de New York clôture en baisse
La Bourse de New York clôture en baisse AFP/Archives
Publicité

New York (AFP)

Wall Street a ouvert en hausse vendredi, portée par les chiffres trimestriels solides publiés par plusieurs géants de la Silicon Valley.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, montait de 0,66%, à 27.350,34 points, aux alentours de 13H50 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,58%, à 8.251,40 points.

L'indice élargi S&P 500 gagnait 0,69%, à 3.005,56 points.

La Bourse new-yorkaise avait clôturé dans le rouge jeudi après les résultats décevants de plusieurs grands noms de la cote: le Dow Jones avait reculé de 0,47% et le Nasdaq de 1,00%.

Jeudi après la clôture et vendredi avant l'ouverture, plusieurs vedettes de la tech ont publié des résultats trimestriels encourageants.

Alphabet, la maison mère de Google, a annoncé avoir dégagé un bénéfice net de près de 10 milliards de dollars au deuxième trimestre, largement supérieur aux attentes du marché, et un chiffre d'affaires de 38,9 milliards, en hausse de près de 20% sur un an. Son titre bondissait de 10,1% peu après l'ouverture.

Twitter gagnait 8,60% alors que le réseau social a publié vendredi des résultats supérieurs aux attentes du marché, avec 139 millions d'usagers quotidiens monétisables, au lieu des 135 prévus par les analystes, et un chiffre d'affaires de 841 millions de dollars, en hausse de 18% sur un an au deuxième trimestre.

Intel montait de 1,7% après avoir annoncé jeudi des résultats meilleurs que prévu et officialisé la cession de son activité de puces pour smartphones à Apple pour 1 milliard de dollars.

En revanche, Amazon a réalisé un bénéfice net de 2,6 milliards de dollars au deuxième trimestre, à peine supérieur aux 2,5 milliards d'il y a un an, et inférieur aux attentes du marché.

Le coût de la livraison en 24 heures lancé par Amazon en Amérique du Nord coûte cher au géant du commerce en ligne dont les résultats financiers au deuxième trimestre ont déçu. Son titre cédait 2,4%.

Les investisseurs accueillaient par ailleurs avec enthousiasme les chiffres sur la croissance de l'économie américaine au deuxième trimestre, publiés vendredi par le gouvernement.

Si celle-ci a marqué le pas au deuxième trimestre par rapport au début de l'année, elle a affiché un rythme encore solide et meilleur que prévu, soutenue par la consommation des ménages.

En rythme annuel, l'expansion du Produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s'est établie à 2,1% d'avril à juin, contre 3,1% au premier trimestre, alors que les analystes s'attendaient à 1,8%.

"Le principal enseignement de ce rapport est qu'il montre à quel point la consommation aux Etats-Unis est solide avec une augmentation de 4,3% des dépenses pour des produits de consommation personnelle, soit la deuxième hausse la plus importante en 16 trimestres", a commenté Patrick O'Hare, de Briefing.com.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette américaine à dix ans descendait à 2,074%, contre 2,081% la veille à la clôture.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.