Accéder au contenu principal

Tour de France : intouchable, Bernal file vers sa première victoire sur la Grande Boucle

La 20e étape du Tour de France a permis à Egan Bernal de consolider son maillot jaune.
La 20e étape du Tour de France a permis à Egan Bernal de consolider son maillot jaune. Anne-Christine Poujoulat, AFP

Le dernier obstacle a été franchi sans souci par Egan Bernal. Maillot jaune du Tour de France 2019, le Colombien devrait, sauf improbable retournement de situation dimanche, ramener la célèbre tunique à Paris. Son premier succès sur la Grande Boucle.

Publicité

envoyé spécial France 24 à Val Thorens (France)

La messe est dite. Au terme d'une 20e et avant-dernière étape du Tour de France 2019 largement escamotée en raison des intempéries dans les Alpes, Egan Bernal a fait un nouveau pas de géant vers son premier sacre sur la Grande Boucle. Après 59 kilomètres de course, dont une trentaine en côte vers Val Thorens, le Colombien n'a pas faibli, et c'est en leader qu'il abordera la dernière sortie du peloton, dimanche, entre Rambouillet et Paris.

Sur la dernière séquence alpestre – remportée pour le prestige par le vétéran italien Vincenzo Nibali –, Bernal n'a pas eu à s'employer outre mesure pour conserver sa tunique. Dans un fauteuil tout au long de la montée, il a franchi le sommet en compagnie des autres leaders sans avoir à subir d'attaques, et sera donc, sauf séisme, le tout premier Colombien à triompher sur le Tour à Paris. Et c'est avec la même probabilité que son coéquipier gallois de chez Ineos, Geraint Thomas, et le Néerlandais de la Jumbo-Vista, Steven Kruijswijk, l'accompagneront sur le podium.

Pas de podium pour Alaphilippe

Côté français, la soupe à la grimace n'est pas totale, mais les rêves de grandeur ont pris du plomb dans l'aile. Vendredi, Thibaut Pinot avait posé le pied à terre en raison d'une blessure avant que, quelques heures plus tard, Julian Alaphilippe n'abandonne son maillot jaune à Bernal. Une dynamique qui s'est prolongée, samedi.

À bout de forces, le coureur de la Deceuninck - Quick Step a explosé sur la dernière difficulté de ce Tour 2019, en perdant les roues des leaders à 13 kilomètres du sommet. Et le débours, sans surprise, a été fatal à ses derniers espoirs. Sur les hauteurs de Val Thorens, il a coupé la ligne à un peu plus de 3 minutes du vainqueur du jour. Un retard qui lui a donc coûté le podium, mais qui lui permet tout de même de sauver in extremis sa place dans le Top 5.

Seule satisfaction côté bleu, Romain Bardet est parvenu à sauver son maillot de meilleur grimpeur de ce Tour 2019. Et c'est donc revêtu du maillot à pois qu'il se présentera sur les Champs-Elysées.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.