Accéder au contenu principal

Champion du monde de Fortnite et millionnaire à 16 ans

Kyle Giersdorf, alias "Bugha", champion du monde de Fortnite, brandit son trophée le 28 juillet 2019, à New York.
Kyle Giersdorf, alias "Bugha", champion du monde de Fortnite, brandit son trophée le 28 juillet 2019, à New York. Mike Stobe, Getty Images, AFP.

Un jeune américain, Kyle Giersdorf, a été sacré, dimanche, à New York, champion du monde en solo de Fortnite, le jeu vidéo le plus populaire au monde. Le "gamer" âgé de 16 ans va empocher la modique somme de 3 millions de dollars.

Publicité

Fortnite, le jeu qui cartonne chez les adolescents, peut rapporter gros aux meilleurs joueurs de la planète. L'Américain Kyle Giersdorf, alias "Bugha", est devenu, dimanche 28 août, à New York, le premier champion du monde en solo de ce jeu vidéo, une victoire qui lui permet d'empocher 3 millions de dollars, à seulement 16 ans.

Originaire de Pennsylvanie, le "gamer" longiligne a pris l'avantage dès le premier des six matches et n'a pas été repris.

"C'est dingue", a déclaré le jeune millionnaire après la finale, lors de laquelle il a marqué quasiment le double de points de son plus proche poursuivant (59 contre 33).

À part durant le deuxième des six matches, Bugha s'est montré d'une constance remarquable malgré le contexte, la première finale de Coupe du monde, l'enjeu, des millions de dollars, et le cadre, l'enceinte Arthur Ashe où se dispute habituellement l'US Open.

Le vainqueur est le dernier survivant

Fortnite consiste à se retrouver sur une île virtuelle avec d'autres joueurs, le vainqueur étant le dernier survivant. Au fur et à mesure, le périmètre se réduit pour accélérer le dénouement de la partie.

Chaque joueur peut trouver sur l'île des armes et des matériaux de construction, qui lui permettent de dresser des structures pour se protéger des attaques des concurrents.

Sens du placement, talent de bâtisseur, brillant dans les combats rapprochés, Bugha avait, sur cette finale, la panoplie la plus complète, et un sang-froid à toute épreuve.

Jeu le plus populaire au monde

"Beaucoup de gens pensent que ce n'est qu'un jeu, mais il s'entraîne, il s'investit, il est déterminé", a dit à l'AFP la tante de Bugha, Dawn Seiders.

La finale solo, épreuve reine de Fortnite, a clôturé la première finale de Coupe du monde de ce jeu édité par l'Américain Epic Games, qui a distribué, en trois jours, 30 millions de dollars de prix.

Samedi, le Norvégien Nyhrox et l'Autrichien Aqua avaient gagné la finale en duo et remporté chacun 1,5 million de dollars.

Dimanche, outre Bugha, trois autres joueurs sont également devenus millionnaires, tous Américains, à savoir Psalm, Epikwhale et Kreo.

 

Fortnite est le jeu le plus populaire du monde, avec ses 250 millions de pratiquants.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.