Accéder au contenu principal

Rallye de Finlande: Thierry Neuville ouvre les hostilités

2 mn
Publicité

Jyväskylä (Finlande) (AFP)

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) a remporté la 1re spéciale du rallye de Finlande jeudi soir devant les Toyota de l'Estonien Ött Tänak et du Britannique Kris Meeke mais l'épreuve, la 9e du championnat WRC 2019, rentrera véritablement dans le vif vendredi.

Le Français Sébastien Ogier (Citroën) est lui arrivé 4e de cette étape très courte (2,31 km) disputée sur un terrain mixte asphalte/terre et qui représentait une mise en jambe pour l'épreuve qui se disputera jusqu'à dimanche.

Les trois pilotes qui se tiennent en tête du championnat dans un mouchoir (Tänak 150 points, Ogier 146 et Neuville 143) ont donc pris les commandes dès le début, Meeke venant jouer les trouble-fêtes.

"J'aimerais apporter une victoire en Finlande à Hyundai", a souligné Neuville après son meilleur temps. La marque sud-coréenne, actuellement en tête du championnat constructeurs, n'a en effet jamais remporté l'épreuve légendaire disputée au pays des Mille Lacs.

Les Toyota partent elles favorites après leurs victoires en 2017 (Esapekka Lappi) et 2018 (Tänak), d'autant plus que l'écurie de rallye japonaise est installée à demeure en Finlande et que son patron Tommi Mäkinen est non seulement Finlandais mais a remporté l'épreuve cinq fois entre 1994 et 1998.

"Demain (vendredi), les choses seront difficiles", a toutefois prévenu Ött Tänak. Il devra ouvrir la route, "privilège" réservé au pilote en tête du classement provisoire du championnat du monde mais qui l'expose à découvrir tous les pièges avant ses adversaires.

"Je vais donner tout ce que j'ai, cela va être une bataille très intense", a pour sa part affirmé Sébastien Ogier, sextuple champion du monde WRC. Le pilote Français a par ailleurs confirmé jeudi qu'il arrêterait le rallye au plus haut niveau à l'issue de la saison 2020.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.