Accéder au contenu principal
Un œil sur les médias

El Paso - Dayton : Donald Trump ne blâme pas les armes

Après les fusillades d'El Paso et de Dayton qui ont endeuillé les États-Unis, Donald Trump s'est exprimé depuis la Maison Blanche. Le président a condamné l'idéologie du suprémacisme blanc, suspectée d'être à l'origine de l'une des deux tueries.Dans son discours, il a également pointé du doigt le rôle des maladies mentales mais n'a pas mis l'accent sur la régulation des armes à feu.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.