Accéder au contenu principal

Accusé de trafic sexuel, le financier américain Jeffrey Epstein est décédé en prison

Jeffrey Epstein avait été inculpé le 8 juillet 2019 d'exploitation sexuelle de mineures et d'association de malfaiteurs en vue d'exploiter sexuellement des mineures.
Jeffrey Epstein avait été inculpé le 8 juillet 2019 d'exploitation sexuelle de mineures et d'association de malfaiteurs en vue d'exploiter sexuellement des mineures. Florida Department of Law Enforcement, AFP

Le financier et figure de la jet set américaine Jeffrey Epstein a été retrouvé mort, samedi, dans sa cellule à New York, où il attendait son procès, après avoir été inculpé d'agressions sexuelles. Le FBI a ouvert une enquête.

Publicité

Le bureau du médecin légiste a confirmé son décès, sans en préciser la cause. Le financier américain Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison de New York, où Il attendait son procès pour agression sexuelles sur des mineures, selon une information relayée, samedi 10 août, par plusieurs médias américains.

Fin juillet, il avait déjà été retrouvé allongé par terre dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center, une prison de Manhattan, avec des marques sur le cou, après ce qui avait été présenté comme une possible tentative de suicide.

Les blessures étaient toutefois à ce moment-là sans gravité et il s'était ensuite présenté dans les jours suivant à une audience judiciaire.

Certains en avaient déduit qu'il avait été ensuite placé sous surveillance particulière anti-suicide, mais le New York Times a indiqué samedi que cela n'était pas le cas.

L'administration pénitentiaire n'a, elle, pas immédiatement précisé de quelle surveillance il faisait l'objet, indiquant simplement qu'il était incarcéré dans une "unité spéciale".

Le FBI ouvre une enquête

Le ministère de la Justice a annoncé samedi l'ouverture d'une enquête, par le FBI, sur le "suicide apparent' de Jeffrey Epstein, après que le New York Times, citant des responsables sous couvert d'anonymat, a annoncé que le financier déchu âgé de 66 ans s’était pendu dans sa cellule. Son corps sans vie a été retrouvé samedi matin vers 7h30.

Dès l'annonce de sa mort, plusieurs personnalités ont exprimé leur stupéfaction devant un tel dénouement, à l'instar de l'ancien inspecteur du ministère de la Justice, Michael Bromwich, qui a estimé dans un tweet que le ministère devait immédiatement lancer "une enquête complète" pour déterminer "qui est responsable" de ce décès. En effet, le Metropolitan Correctional Center est considéré comme l'un des établissements pénitenciers les plus sûrs des États-Unis.

Le ministre de la Justice s'est, lui, dit "effaré" par la mort, apparemment un suicide, du financier Jeffrey Epstein, qui soulève selon lui "de graves questions auxquelles il faut répondre".

Exploitation sexuelle de mineures

Jeffrey Epstein était accusé d'avoir organisé, pendant plusieurs années, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles sous influence, certaines collégiennes, avec lesquelles il avait des rapports sexuels dans ses nombreuses propriétés.

Il avait été inculpé, le 8 juillet dernier, d'exploitation sexuelle de mineures et d'association de malfaiteurs en vue d'exploiter sexuellement des mineures, et était passible de 45 années d'emprisonnement. Son procès devait s'ouvrir en juin 2020.

Le financier américain, dont la fortune est estimée à plus de 500 millions de dollars avait été débouté, le 18 juillet, d'une demande de remise en liberté sous caution.

Pour les victimes présumées, sa mort vient les priver d'un procès qu'elles attendaient avec impatience. L'avocat de l'une d'elles, Virginia Giuffre, qui accusait Epstein de l'avoir forcée à avoir des rapports avec des hommes de pouvoir, a déploré samedi qu'il ait "commis cet acte égoïste de se donner la mort alors que son monde d'abus, d'exploitation et de corruption apparaissait au grand jour".

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.