Accéder au contenu principal

Trump s'implique dans la crise à Hong Kong pour préserver les enjeux commerciaux

Donald Trump s'adressant à la presse à l'aéroport de Morristown, New Jersey, le 13 août 2019.
Donald Trump s'adressant à la presse à l'aéroport de Morristown, New Jersey, le 13 août 2019. Nicholas Kamm, AFP

Donald Trump a affirmé, mercredi, que le président chinois était en mesure de "résoudre rapidement et avec humanité" la crise qui secoue Hong Kong, pour le bien des négociations commerciales. Il a également suggéré une rencontre avec Xi Jinping.

Publicité

Donald Trump lie deux dossiers brûlants : le diplomatique (la crise à Hong Kong) et l'économique (les négociations commerciales). Mercredi 15 août, il a déclaré que la Chine souhaitait conclure un accord commercial avec les États-Unis mais que la priorité actuelle de Pékin devait être la question de Hong Kong, réclamant au pouvoir chinois un dénouement "humain" à la crise dans la région administrative spéciale.

Le président américain a fait cette déclaration quelques heures après que le département d'État a prévenu que toute dégradation de l'autonomie dont dispose l'ancienne colonie britannique mettrait en péril le statut commercial préférentiel dont jouit Hong Kong vis-à-vis des États-Unis.

Une rencontre avec Xi Jinping

Les messages publiés sur Twitter par Donald Trump laissent à penser que celui-ci propose de s'entretenir avec son homologue chinois, Xi Jinping, pour contribuer à une sortie de crise dans la ville semi-autonome.

Mercredi, Pékin a assimilé le mouvement protestataire à Hong Kong à du "terrorisme", au lendemain de nouveaux heurts à l'aéroport de la ville. Des manifestants ont exprimé des remords après qu'un sit-in pacifique à l'aéroport hongkongais a basculé dans la violence. Il était difficile d'établir pour l'heure si ces incidents ont nui au soutien dont bénéficiait le mouvement de contestation auprès de la population à Hong Kong.

Le trafic aérien a repris mercredi après deux journées de perturbations qui ont engendré l'annulation de plus d'un millier de vols.

"Zéro doute"

"Bien sûr que la Chine veut conclure un accord commercial", a écrit Donald Trump sur Twitter mercredi soir. "Laissons-les d'abord travailler humainement avec Hong Kong !", a-t-il ajouté. "J'ai ZÉRO doute sur le fait que si le président Xi veut résoudre rapidement et humainement le problème à Hong Kong, il peut le faire. Entretien personnel ?", a poursuivi Donald Trump.

Le président américain, qui souhaite conclure un accord commercial majeur avec Pékin pour corriger le déficit commercial des États-Unis vis-à-vis de la Chine, s'est attiré des critiques pour avoir décrit les manifestations de Hong Kong comme des "émeutes".

Des voix au sein du Congrès, aussi bien dans les rangs démocrates que républicains, se sont élevées pour demander à Donald Trump d'adopter une ligne plus dure à l'égard de Pékin sur la question de Hong Kong.

Débat à la Maison blanche

Ce nouveau positionnement de Trump fait suite à un débat au sein de la Maison blanche et du département d'État pour déterminer si les États-Unis apparaissaient trop complaisants avec la Chine, a dit une source informée, alors que les craintes d'une intervention militaire chinoise dans l'ancienne colonie britannique s'amplifient.

Plus tôt mercredi, une porte-parole du département d'État américain a déclaré que les États-Unis étaient "profondément inquiets" des mouvements de troupes chinoises qu'ils ont constatés à la lisière de Hong Kong.

Une loi américaine de 1992 accorde à Hong Kong un traitement préférentiel en matière de commerce et d'investissement par rapport à la Chine. Cela concerne aussi l'attribution de visas.

De nouvelles manifestations sont attendues dès jeudi en différents points de Hong Kong, avec notamment un rassemblement d'enseignants. Les activistes à l'origine des grandes manifestations du mois de juin, qui ont réuni plusieurs millions de personnes, ont prévu de nouvelles actions dimanche.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.