Accéder au contenu principal

Kenya: deux internationaux de rugby à 7 condamnés à 15 ans de prison pour viol collectif

1 mn
Publicité

Nairobi (AFP)

La justice kenyane a condamné vendredi deux internationaux kényans de rugby à sept, Frank Wanyama et Alex Olaba, à quinze ans de prison pour le viol collectif d'une chanteuse en février 2018.

Les deux sportifs, membres de l'équipe des Nairobi Harlequins, avaient été reconnus le 8 août coupables par un tribunal kenyan, au cours d'un procès où des témoins avaient évoqué une "culture du viol" dans l'univers du rugby local.

La juge, Martha Mutuku a annoncé la condamnation en soulignant qu'il était nécessaire de prononcer "une peine dissuasive".

Frank Wanyama, 24 ans et Alex Olaba, 23 ans, tous deux étudiants, qui ont été condamnés à la peine maximale prévue pour un viol collectif, ont participé à plusieurs tournois de rubgy à 7 au sein de l'équipe nationale.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.