Accéder au contenu principal
Dans la presse

Combat pour l'environnement en Russie : "Je parlais écologie, ils me répondaient "révolution""

France 24

A la Une de la presse, ce jeudi 22 août, la mini-tournée européenne du Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui continue de menacer l’UE d’un Brexit sans accord. Une (énième) polémique signée Donald Trump. L’affaire Epstein en France. Le combat de militants écologistes russes. Et le savant suisse qui a inspiré au dessinateur Hergé le loufoque professeur Tournesol.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

A la Une de la presse, la mini-tournée européenne du Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui a été reçu hier par Angela Merkel, et le sera aujourd’hui par Emmanuel Macron.

D’après Die Frankfurter Allgemeine Zeitung, ces visites ont pour but de faire accepter son projet de quitter l’Union européenne sans mise en œuvre du «filet de sécurité» irlandais, le fameux «backstop», qui a été âprement négocié durant plus de deux ans. D’après le quotidien allemand, la chancelière et le Premier ministre ont exprimé leur «optimisme», sur le fait de parvenir à un accord - des propos fort diplomatiques, bien loin de la tiédeur du ministre des Finances et du président de la République allemands, qui auraient battu froid le chef du gouvernement britannique, selon le journal. Boris Johnson pourra toutefois se consoler de la froideur allemande par la lecture des tabloïds outre-Manche, fervents partisans du Brexit. Quitter l’UE sans le «backstop»?, «Est-ce-qu’on peut le faire? Oui, on le peut», promet The Daily Mail, en soutenant qu’Angela Merkel ne serait pas contre l’abandon du filet de sécurité, «à condition qu’un arrangement soit trouvé d’ici 30 jours». Cette interprétation n’est pas tout à fait celle du Daily Mirror, qui dénonce, lui, un «ultimatum» européen sur le Brexit. Qu’à cela ne tienne : «Allez, Boris, montre-nous ce que tu as dans le tripes», défie le tabloïd, en précisant qu’Angela Merkel a «donné des espoirs sur un accord, à condition que Boris Johnson trouve une solution à la question de la frontière irlandaise».

A la Une également, ce matin, cette nouvelle polémique signée Donald Trump, dont les propos, mardi soir, sur les juifs américains provoquent le malaise. «Pour moi, tout juif qui vote pour un démocrate montre soit un manque total de connaissances, soit une grande déloyauté», a tweeté le président américain. Une sortie qui indigne The New York Times: «M.Trump, cessez de remettre en question la loyauté des juifs américains», réagit le quotidien, en rappelant qu’au cours de «l’histoire contemporaine sanglante de l’antisémitisme, les justifications des violences (commises envers les juifs), ont été les accusations incendiaires mettant en doute la loyauté des citoyens juifs». Ces critiques ont conduit Donald Trump à préciser le lendemain, que les juifs votant pour le parti démocrate sont «déloyaux envers le peuple juif et très déloyaux envers Israël». Des propos cités à la Une du quotidien israélien The Jerusalem Post, qui cite également la réaction du fondateur du Centre Simon Wiesenthal, qualifiant ces commentaires de «malvenus et dangereux».

Malvenue aussi, la proposition de Donald Trump de racheter le Groenland au Danemark, selon Politikken. Le quotidien danois, qui raconte comment l’offre du président américain a viré au «fiasco» et à l’incident diplomatique, détourne la célèbre affiche de l’oncle Sam de la première guerre mondiale, appelant à rejoindre l’armée américaine. Le personnage a désormais les traits de Donald Trump, et proclame: «Je ne veux pas de toi, je veux le Groenland – à moins que je ne change d’avis».

Indignation, aussi, aux Etats-Unis, depuis les révélations sur Jeffrey Epstein, ce financier américain qui s’est suicidé en prison, après des accusations de trafic sexuel de dizaines de mineures. Le richissime homme d’affaires était soupçonné d’avoir alimenté un réseau international – d’avoir eu une clientèle et/ou des complices un peu partout dans le monde, notamment en France, où la célèbre avocate américaine féministe Gloria Allred, demande l’ouverture d’une enquête. «Ne pas enquêter en France serait irrespectueux», déclare-t-elle dans Le Parisien. D’après le journal, l’association «Innocence en danger» dit avoir recueilli dix témoignages de possibles victimes.

Le Parisien, qui revient aussi ce matin sur tout autre chose – la rentrée politique des écologistes. A cette occasion, leur patron, Yannick Jadot, a accordé une interview où il détaille, notamment, sa stratégie pour les municipales de 2020. Fort de son succès aux Européennes, le dirigeant des Verts dit vouloir «créer un grand mouvement ouvert à tous», mais pas à la République en marche. «Il n’y aura pas d’alliance avec un parti dont l’inspirateur, Emmanuel Macron, est dans la renonciation à toutes ses promesses écologistes», accuse-t-il.

Toujours dans cette rubrique "environnement", je vous recommande, aussi, de jeter un cil à La Croix, qui enquêté sur le combat d’habitants de la ville de Koloma, dans grande banlieue de Moscou. Ces citoyens luttent contre l’accumulation, chez eux, de milliers de tonnes de déchets venus de la capitale, et leur combat a même valu à l’un d’entre eux, Viatcheslav Egorov, d’être placé six mois en résidence surveillée. Il risque désormais la prison, et témoigne : «le chef de la police m’avait ordonné de cesser toute activité, sinon il ne pouvait plus rien pour moi. Je parlais écologie, ils me répondaient révolution».

On ne se quitte pas là-dessus. Si comme moi vous êtes des inconditionnels de la bande dessinée «Tintin», je vous suggère de vous attarder du côté de La Croix, qui raconte l’histoire du savant suisse qui a inspiré au dessinateur Hergé le personnage du professeur Tournesol. D’après le journal, cet homme aurait été le professeur Auguste Picard, un passionné des airs et des océans, tout comme le personnage. Un Suisse né à Bâle en 1884, disparu en 1962, et qui fut, entre autres, l’inventeur du batyscaphe, cet engin destiné à explorer les profondeurs marines - et qu’on retrouve dans «Le Trésor de Rackham le rouge». Bonne lecture à tous!

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse (du lundi au vendredi, à 7h20 et 9h20 heure de Paris). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.