Accéder au contenu principal

Le vaisseau Soyouz, avec le robot Fedor à bord, s'est arrimé à l'ISS

Une fusée Soyouz en train de décoller du centre spatial européen de Kourou, en Guyane française, le 17 décembre 2015.
Une fusée Soyouz en train de décoller du centre spatial européen de Kourou, en Guyane française, le 17 décembre 2015. Jody Amiet, AFP

Le vaisseau spatial Soyouz, avec à son bord le robot humanoïde Fedor, le premier à être envoyé par la Russie dans l'espace, est bien parvenu à s'arrimer à la Station spatiale internationale mardi, après un échec trois jours auparavant.

Publicité

"Contact confirmé, arrimage confirmé", a annoncé, mardi 27 août, un commentateur sur Nasa TV pour évoquer qu’un vaisseau spatial Soyouz non habité transportant le robot humanoïde russe Fedor s'est bien arrimé à la Station spatiale internationale (ISS).

Le robot à taille humaine baptisé Fedor est le premier engin de ce type envoyé dans l'espace par la Russie.

Un vaisseau Soyouz MS-14 avec le robot à son bord a décollé jeudi du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan. Fedor doit séjourner dans l'ISS jusqu'au 7 septembre pour apprendre à assister les astronautes dans la station spatiale.

Premier échec

Une première tentative d'arrimage avait échoué samedi. Cet échec de la première tentative d'arrimage avait constitué un nouveau revers pour le secteur spatial russe, qui a subi ces dernières années accidents et scandales de corruption.

L'ISS tourne en orbite autour de la Terre depuis 1998 à une vitesse d'environ 28 000 kilomètres/heure.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.