Accéder au contenu principal
Dans la presse

Affaire Epstein : "Nous étions vulnérables, sans personne pour nous aider"

Dans la presse ce mercredi 28 août : les témoignages des victimes présumées dans l'affaire Epstein, une enquête sur les ravages des pesticides sur les abeilles et un gang de voleurs de cloches.

Publicité

Dans la presse ce matin, le site américain Buzzfeed relaie les témoignages de 23 victimes présumées dans l'affaire Epstein. Des femmes qui racontent les abus sexuels qu'elles ont subi de la part du milliardaire, alors qu'elles étaient mineures. "Nous étions pauvres, vulnérables, sans personne pour nous aider", témoigne l'une d'entre elles.

Des accusations qui touchent aussi le Royaume-Uni. The Daily Mail s'intéresse aux révélations d'une femme, Virginia Roberts, qui accuse le prince Andrew,  membre de la famille royale proche de Jeffrey Epstein, d'avoir abusé d'elle alors qu'elle avait 17 ans. Ses avocats demandent à ce que le prince Andrew témoigne sous serment devant un tribunal.

Le Monde, de son côté, nous livre une enquête édifiante sur les ravages des insecticides tueurs d'abeilles. Ainsi, si les néonicotinoïdes ont été interdit, leur infiltration dans les sols tuent encore les insectes pollinisateurs. L'industrie des pesticides auraient aussi multiplié les actions de lobbying pour empêcher l'adoption de seuils d'alertes sur la toxicité des produits sur les abeilles et reconnaît être incapable de proposer des produits n'affectant pas les butineuses.

Enfin, L'Humanité s'est penchée sur les conditions de travail des hôtesses d'accueil. Des femmes jeunes et victimes de pratiques abusives. Pas le droit de se n’assoir, ni de boire notamment. Les agences qui embauchent ces hôtesses proposeraient également des contrats abusifs pour ne pas avoir à leur payer leurs repas.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.