Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Putsch manqué de 2015 au Burkina Faso : condamnation de Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé

Au Burkina Faso, les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé ont été condamnés respectivement à 20 ans et 10 ans de prison ferme pour le putsch manqué de 2015. Les deux hommes, considérés comme les cerveaux du coup d’État, encouraient la prison à vie. Sur les 84 accusés de ce procès hors norme, six ont été acquittés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.