Accéder au contenu principal

Mercato : le PSG s'offre Icardi et Navas et garde Neymar

L'attaquant argentin Mauro Icardi, en provenance de l'Inter Milan, va porter les couleurs du PSG.
L'attaquant argentin Mauro Icardi, en provenance de l'Inter Milan, va porter les couleurs du PSG. Miguel Medina, AFP

Le PSG a enflammé les dernières heures du marché des transferts, lundi soir, en officialisant l'arrivée de l'attaquant de l'Inter Milan Mauro Icardi et du gardien Keylor Navas du Real Madrid. Neymar, lui, reste à Paris.

Publicité

Le club de la capitale s’est agité lors des dernières heures du marché des transferts qui s’est clôturé lundi 2 septembre.

Le PSG a officialisé la venue du fantasque attaquant argentin Mauro Icardi, en provenance de l'Inter Milan, sous la forme d'un prêt avec option d'achat de 60 millions d'euros.

Décimé en attaque pour les trois premiers matches de Ligue des champions avec les blessures de Kylian Mbappé et Cavani et la suspension de Neymar, le PSG tient une recrue offensive de poids. L'ancien capitaine intériste, 26 ans, espère relancer une carrière prolifique (plus de 120 buts en à peine plus de 220 rencontres avec le maillot nerazzurro), mais parasitée par les affaires extra-sportives.

"J'aurai à cœur de tout donner pour aider ma nouvelle équipe à aller le plus loin possible dans toutes les compétitions. Le PSG est devenu une place forte du football international, qui a attiré de très grands joueurs ces dernières années. La dynamique de performances est très forte à Paris, les ambitions sont très élevées et je suis certain que toutes les conditions sont réunies pour aller encore plus haut", s'est réjoui l'Argentin, cité dans un communiqué.

Un peu plus tôt dans la journée, le PSG avait annoncé la signature pour quatre ans du gardien Keylor Navas en provenance du Real Madrid, et le départ en prêt sans option d'achat d'Alphonse Aréola pour le club espagnol. Le Costaricien, 32 ans, devient le gardien numéro un, secondé par l'Espagnol Sergio Rico, arrivé officiellement hier à Paris en provenance de Séville. L'indésirable attaquant espagnol Jesé a, de son côté, été prêté au Sporting Portugal.

La fin du feuilleton Neymar

Avec la fin officielle du Mercato, c’est aussi le principal feuilleton estival qui s’est achevé. Neymar portera bien le maillot de l’équipe parisienne, même si cela se fait à contre-cœur. Conscient que le FC Barcelone n'arriverait pas à formuler une offre à la hauteur des attentes du PSG, il s’est résolu à poursuivre l’aventure en France. Neymar a pourtant tout fait pour s'en aller, jusqu'à proposer, selon le quotidien espagnol Sport, de mettre lui-même la main à la poche (20 millions d'euros, selon le journal) pour faciliter son transfert.

La tâche s'annonce désormais difficile pour regagner la confiance des supporters, froissés, voire exaspérés par ce que beaucoup considèrent comme des caprices de star. Début août, lors du match de reprise contre Nîmes, les Ultras parisiens avaient lancé des messages sans équivoque et insultants à l'égard de leur ex-coqueluche.  Le prochain match de Paris a lieu le 14 septembre au Parc des Princes contre Strasbourg, l'équipe contre laquelle Neymar s'était à nouveau gravement blessé au pied droit, manquant pour la deuxième année consécutive les 8es de finale perdus en Ligue des champions.

Depuis son arrivée en provenance du Barça contre 222 millions d'euros, le transfert le plus cher de l'Histoire,  il n'a disputé que 58 matches pour 51 buts et laisse un grand sentiment d'inachevé dans la capitale, qui a échoué loin de ses immenses objectifs. Les deux Ligue 1 gagnées sont bien loin de faire oublier les piteuses éliminations en 8es de la Ligue des champions, par le Real Madrid en 2018 puis Manchester United en 2019.

Luiz Gustavo à Fenerbahçe, Falcao à Galatasaray

En ce qui concerne les autres clubs de Ligue 1, le milieu de Marseille Luiz Gustavo a officiellement rejoint le club stambouliote de Fenerbahçe. Pour remplacer le Brésilien, l'OM s'est adjugé les services du capitaine du FC Nantes, Valentin Rongier, âgé de 24 ans, pour la somme de 13 millions d'euros plus deux millions de bonus et d'autres éléments supplémentaires en cas de transfert futur du joueur. L'opération n'ayant pas été réalisée avant l'heure limite du mercato, Valentin Rongier arrive en qualité de "joker" de l'OM.

Monaco, autre candidat au podium, perd de son côté Falcao, qui a rejoint Galatasaray. A contrario, son voisin Nice a bouclé son recrutement avec la pépite algérienne Hichem Boudaoui (19 ans). Rennes a réussi à attirer dans ses filets Jonas Martin, en provenance de Strasbourg, et surtout Raphinha, du Sporting Portugal, contre un chèque de 21 millions d'euros.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.