Accéder au contenu principal
Dans la presse

Brexit : "Même la famille de Boris ne lui fait pas confiance !"

France 24

Dans la presse ce vendredi matin : les analyses de la presse britannique à la démission du frère de Boris Johnson, les tensions entre l'Iran et les États-Unis, et le portrait d'un homme-grenouille.

Publicité

La presse britannique n'est pas tendre ce vendredi 6 septembre avec Boris Johnson. The I fait sa une sur la démission du frère du Premier ministre. Pour le quotidien, pas de doute, Jo Johnson a privilégié le destin du pays à sa famille.

The Daily Telegraph se livre à une analyse quasi-biblique de la situation. Ce qu'a fait Jo à Boris, c'est comme ce qu'a fait Caïn à Abel. Pour le quotidien, cette démission illustre surtout la division qui existe dans chaque famille britannique autour du Brexit.

Même écho outre-Atlantique : Pour The Washington Post, Boris Johnson a voulu tout casser et s'est fait frapper à son tour. Le journal compare la politique de du locataire de Downing street à celle de Donald Trump : Johnson est allé encore plus loin que Trump et provoque une crise démocratique.

Le Figaro livre une analyse du regain de tensions entre l'Iran et les États-Unis. Pour le quotidien, le président iranien choisit méticuleusement de rompre ses engagements sur le nucléaire pour satisfaire la frange radicale des dirigeants. C'est aussi pour Le Figaro un échec du coup d'éclat d'Emmanuel Macron au G7 de Biarritz.

Enfin, Le Temps propose un portrait de Laurent Ballesta. Le photographe et biologiste marin a passé 28 jours sous les mers en Méditerranée pour analyser les espèces des profondeurs. Le plongeur français est le premier, nous apprend le quotidien suisse, à avoir photographié le cœlacanthe, poisson préhistorique vivant dans les profondeurs du canal du Mozambique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.