Accéder au contenu principal
Dans la presse

Hong Kong : "Trop peu et trop tard"

France 24

À la une de la presse ce vendredi matin : les réactions au retrait du projet de loi d'extradition à Hong Kong, le martyre des enfants ouïghours et une décision de justice polémique sur le crash du Rio-Paris.

Publicité

La presse chinoise analyse ce vendredi 6 septembre le retrait du projet de loi d'extradition par la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam. The South China Morning Post est sévère avec la dirigeante : la décision intervient, selon le journal, trop tard et elle marque trop peu d'avancées. Le quotidien hongkongais souligne aussi que, pour apaiser la crise, les autres demandes des manifestants devront être satisfaites.

The Global Times, le quotidien officiel chinois est, sans surprise, élogieux avec Carrie Lam. "Une décision courageuse qui remonte le moral", selon ce titre de presse, qui affirme que cette mesure ne sera critiquée que par des manifestants radicalisés.

Libération propose de son côté une enquête édifiante sur les enfants ouïghours. Les jeunes de cette ethnie musulmane de l'ouest de la Chine sont enfermés dans des internats. Le but : en faire des Chinois modèles et gommer toute différence. La Chine dépense ainsi sans compter pour assimiler, par la force, cette ethnie. Pas moins de 210 milliards d'euros auraient été dépensés en six ans.

Aujourd'hui en France analyse le non-lieu de la justice française dans le crash du Rio-Paris. Dix après le drame, les juges ont rejeté toute responsabilité d'Air France et d'Airbus dans l'accident. Les familles de victimes sont scandalisées et parlent d'une justice aux ordres alors que de nombreux éléments, selon eux, accablaient la compagnie et l'avionneur.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.