Accéder au contenu principal

Débarquement : 6 Juin 1944, le Jour J (épisode 2)

France 24

À l'occasion du 75e anniversaire du Débarquement en Normandie, France 24 vous fait découvrir les coulisses de ce tournant de l'histoire. Ce deuxième épisode vous raconte le Jour J, qui se joue sur les plages : Utah, Omaha, Gold, Sword et Juno.

Publicité

Le maréchal allemand Rommel l’a dit : "la guerre sera gagnée ou perdue sur les plages". Utah, Omaha, gold, Sword et Juno, des noms mythiques : ce sont les plages du débarquement du 6 juin 1944 en Normandie.

L’homme qui orchestre l'opération est le général américain Eisenhower. Il a à sa disposition 150 000 hommes et près de 7 000 navires, 8 divisions dont 3 aéroportées.

La mission de l’opération Overlord est claire : puisque tous les ports sont tenus par les Allemands, il faut constituer une tête de pont avant de pouvoir récupérer un grand port et de permettre aux plus de 4 millions de soldats massés en Angleterre de déferler en France.

Le plan est précis. Les Américains interviendront sur les plages d’Utah et Omaha. Les Britanniques sur Gold et Sword. Les Canadiens sur Juno. Les parachutistes sont largués entre minuit et 1 heure du matin. Leur mission, perturber l’ennemi et détourner son attention des côtes.

À 6h30, le débarquement commence à Utah. À Omaha, la météo est exécrable. Les Allemands attendent avant d’ouvrir le feu que les américains se rapprochent. La plage se teinte du sang des 3000 morts ou blessés. Gold réussi sa mission. À Juno, la mer est déchainée et la mission sera retarder de 20 minutes. A Sword, les britanniques débarquent mais Caen n’est pas libéré à la fin de la journée.

Hitler a été réveillé à 9 h. Il croit à une opération de diversion. L’opération devait durer 3 semaines. Elle durera 3 mois.

 

>> Retrouvez notre série sur les coulisses du débarquement :

  • Épisode 1 : Débarquement : les secrets de l'opération
Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.