Accéder au contenu principal

Ligue des champions : l'OL accroché par le Zénit, Lille étrillé par l'Ajax

L'Olympique Lyonnais a laissé filer deux points à domicile.
L'Olympique Lyonnais a laissé filer deux points à domicile. Jeff Pachoud, AFP

Pour son entrée en lice en Ligue des champions, l'Olympique Lyonnais a concédé un match nul, sur sa pelouse, face au Zénit Saint-Pétersbourg (1-1). Le LOSC, de son côté, n'a pas pesé lourd face à l'Ajax Amsterdam (3-0).

Publicité

Sur une mauvaise dynamique en championnat depuis le début du mois de septembre, l'Olympique Lyonnais n'aura pas profité de la parenthèse européenne pour se rassurer complètement. Huitième de finaliste de la Ligue des champions la saison passée, l'OL a débuté sa campagne 2019/20 par un match nul pas franchement rassurant, mardi 17 septembre, qui l'aura donc vu partager les points, à domicile, avec le Zénit Saint-Pétersbourg (1-1).

Deux points de perdus, la faute à un premier acte globalement manqué. Bousculés d'entrée de jeu par une équipe du Zénit plutôt à l'aise techniquement, les hommes de Sylvinho ont peiné à trouver des solutions dans le jeu, malgré un Reine-Adélaïde très en jambes dans l'entrejeu.

Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour que l'OL parvienne à se procurer sa toute première occasion de la rencontre : une tête de Marcelo à la réception d'un corner de Memphis, qui a filé à côté du poteau gauche de Lunev (36e). Et c'est finalement de l'autre côté du terrain, quelques instants plus tard, que les choses se sont débloquées. Après une belle combinaison à l'entrée de la surface avec Dziouba, Azmoun a décoché une belle frappe du droit pour tromper Lopes (1-0, 41e).

Memphis sauve la maison

Au retour de la pause, les Gones ont enfin retrouvé un peu plus d'allant et de justesse technique. Et sur une offensive, Memphis a été mis au sol irrégulièrement par Ozdoev dans la surface. Une intervention sanctionnée d'un pénalty, que l'attaquant néerlandais s'est chargé de convertir lui-même, quelques instants plus tard (1-1, 50e).

Dans la foulée, les Lyonnais ont semblé mettre enfin la main sur le match. Une domination qu'ils n'ont toutefois jamais réussi à concrétiser, puisqu'à l'exception d'une frappe signée Reine-Adélaïde à l'heure de jeu (60e), jamais l'arrière-garde russe n'a véritablement semblé sur le point de craquer.

Et ce match nul, le sixième d'affilée à domicile pour l'OL toutes compétitions confondues, devrait une nouvelle fois avoir un arrière-goût amer. Après un début de saison canon (neuf buts marqués en L1 en deux matches), les Gones n'ont toujours pas retrouvé leur superbe.

Lille balayé, Liverpool et Chelsea au tapis

Pour ses retrouvailles avec la Ligue des champions, Lille espérait créer la surprise sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam. Mais face au demi-finaliste de l'édition précédente, les Dogues n'ont absolument rien pu faire. Dans la bouillante Amsterdam Arena, les Nordistes ont pris l'eau, surclassés par la jeune garde amstellodamoise : trois buts signés Promes (18e), Alvarez (50e) et Tagliafico (62e), et un franc succès pour les Néerlandais, qui prennent logiquement la tête du groupe H. Ils partagent cet honneur avec le FC Valence, qui est allé chercher un probant succès sur le terrain de Chelsea, grâce à un but tardif de Rodrigo (75e).

Des buts, il n'y en aura finalement aucun dans le choc de cette première journée entre le Borussia Dortmund et le FC Barcelone (0-0). Un partage des points qui arrange les deux ténors européens, puisque dans le même temps, l'Inter Milan n'a arraché qu'un modeste match nul, à domicile, face au surprenant Slavia Prague (1-1). Les quatre clubs sont de fait tous à égalité dans le groupe F, avec une unité au compteur.

Pour voir le carton du soir, il fallait garder un œil sur le groupe E, où l'affiche initialement peu alléchante entre le RB Salzbourg et le Racing Genk a donné lieu à un véritable festival. Huit buts marqués au total, et un énorme succès pour les Autrichiens, qui s'imposent 6-2 avec notamment un triplé de Haland. Ils prennent logiquement la tête du groupe E, à égalité de points avec le Napoli, qui a signé une fin de match canon pour dominer le tenant du titre Liverpool (2-0), grâce à Mertens (82e) et Llorente (90e+ 2). Enfin, dans le groupe G, celui de Lyon, à noter également la victoire à l'extérieur du RB Leipzig, qui a pu compter sur un doublé de Werner pour ramener trois points de Lisbonne, face au Benfica (1-2).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.