Accéder au contenu principal

Ligue des champions : pour son entrée en lice, le PSG surclasse le Real Madrid

Le PSG n'a fait qu'une bouchée du Real Madrid.
Le PSG n'a fait qu'une bouchée du Real Madrid. Christophe Archambault, AFP

Solide et inspiré, le PSG a très logiquement battu le Real Madrid (3-0), mercredi, pour le compte de la 1e journée de la Ligue des champions. Les Parisiens se sont imposés grâce à un doublé de l'Argentin Di Maria et un but du Belge Meunier.

Publicité

Opposé à un grand nom du football européen dès son entrée en lice en Ligue des champions, le PSG est allé décrocher un probant succès face au Real Madrid (3-0), mercredi 18 septembre, au Parc des Princes. Un succès qui s'est matérialisé grâce à deux réalisations de l'Argentin Angel Di Maria avant la pause (14e, 33e) et un but tardif de Thomas Meunier (90e+1). Les Parisiens qui prennent seuls la tête du groupe A, puisque l'autre match opposant le Club Bruges et Galatasaray a accouché d'un triste nul (0-0).

Pas franchement convaincant face à Strasbourg en L1 le week-end passé, et surtout privé de sa triplette de stars en attaque (Neymar, Mbappé, Cavani), le PSG n'a pas failli à l'heure de retrouver la C1. Face à un bien triste Real Madrid, les Parisiens ont rendu une copie d'excellente facture et ont empoché en toute logique les trois premiers points de leur campagne européenne.

Et dès le premier quart d'heure, leur domination s'est concrétisée. Sur un centre de Bernat venu de la gauche, Di Maria a trouvé le chemin des filets d'un petit pointu astucieux, trompant un Courtois pas franchement inspiré sur le coup (1-0, 14e).

Di Maria double la mise

Dans la foulée de l'ouverture du score, les Parisiens ont continué à pousser face à un Real qui, à l'exception d'une frappe non cadrée de Hazard (15e) puis d'une tentative de Bale au-dessus (32e), n'a pas montré grand-chose. Et juste après la demi-heure, la sanction est de nouveau tombée. Dans l'axe, Gueye a parfaitement servi Di Maria, qui a signé une magnifique frappe enroulée du gauche pour doubler la mise (2-0, 33e).

Un frisson a tout de même parcouru le Parc des Princes quelques instants plus tard, lorsque Bale a marqué d'un magnifique lobe, mais son but a finalement été invalidé après intervention de la VAR. L'arbitre de la rencontre, l'Anglais Anthony Taylor, a estimé que le Gallois s'était emmené le ballon du bras, et a donc annulé la réduction du score madrilène (35e).

Bousculés par l'envie et la discipline tactique parisienne, les Merengue ont toutefois attaque le second acte avec un peu plus d'envie. Dix minutes de possession qui n'ont rien donné de concret et, juste après l'heure de jeu, le PSG a repris son travail de sape. Di Maria, puis Sarabia, ont coup sur coup eu l'occasion de corser l'addition (60e, 61e), mais sans succès.

Meunier, la cerise sur le gâteau

Ravi de la prestation de ses joueurs, le Parc des Princes a tout de même eu droit à une nouvelle petite inquiétude, lorsque Benzema a trouvé à son tour le chemin des filets. Mais son but a lui aussi été refusé en raison de la position de hors-jeu de son coéquipier Jovic (77e). Et au final, au terme d'une rencontre parfaitement maîtrisée, le PSG s'est même offert le luxe d'ajouter un troisième but à la feuille de match, sur un contre éclair conclu par Meunier, à bout portant (3-0, 90e+1). Un succès qui lance parfaitement la saison européenne des Parisiens.

Et qui confirme un peu plus l'ampleur du travail qui attend Zidane à la tête du Real Madrid. Car même s'il était lui-aussi amputé de nombreux cadres (Luka Modric, Marco Asensio, Isco, Marcelo, Sergio Ramos notamment), les difficultés rencontrées par le collectif merengue ont été particulièrement inquiétantes.

• Tous les résultats de la soirée :

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.