Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Voici nos preuves, maintenant le monde doit répondre à l'Iran"

France 24

A la Une de la presse internationale ce jeudi 19 septembre, les journaux saoudiens étalent les preuves d'une attaque iranienne contre leurs installations pétrolières. Pour le Guardian, le royaume envoie un message à Trump "maintenant le monde doit répondre". Coup de projecteur sur l'impasse politique en Israël après le pari perdu de Netanyahu aux législatives. Enfin, alors que s'ouvre le procès de la perquisition au siège de la France Insoumise, Mélenchon devient l'accusé "accusateur".

Publicité

La presse saoudienne affiche à la Une la preuve par l’image. Arab News publie des photos de débris présentés comme ceux des drones et des missiles de croisière iraniens ayant frappé ses installations pétrolières. Dans Asharq Al Awsat, Mike Pompeo "à la recherche d’une coalition de partenaires européens et arabes pour dissuader l’Iran" incarne l’espoir d’une riposte. Une risposte qui s'avère urgente pour les Saoudiens à la Une du Guardian : "Maintenant le monde doit répondre à l’Iran". La réponse ne sera pas militaire pour la presse américaine. Selon le New York Times, "Trump pondère des représailles contre l’Iran" tandis que pour le Wall Street Journal, "Trump évite la guerre contre Iran" en demandant à une coalition de l’ONU d’exercer des pressions et en renforçant les sanctions contre Teheran.

L’incertitude en Israël. Qui pour gouverner le pays après des législatives, où aucune coalition ne semble se dessiner ? A la Une du Jerusalem Post, "le Premier ministre Benyamin Netanyahu serait prêt à faire alliance avec le parti de centre droit de Benny Gantz, "Bleu-Blanc". Selon des membres du Likoud, lors d’une réunion à huis clos, le Premier ministre sortant a laissé entendre qu’il serait prêt à envisager une rotation du poste de Premier ministre avec Benny Gantz."Netanyahou s’écroule" observe l’édito du Der Tagesspiegel qui y voit une opportunité pour Israël, miné par dix ans d’un gouvernement toujours plus à droite  qui a divisé le pays. Une défaite de Benjamin Netanyahou saluée aussi par le Washington Post. Le Premier ministre sortant a en effet contribué à la polarisation de l’opinion américaine, les sondages montrant une forte diminution du soutien des démocrates vis-à-vis d'Israël.

En France, le début du procès de la perquisition houleuse dans les locaux de la France insoumise en octobre 2018 occupe les gros titres de la presse. Jean-Luc Melenchon "l’accusateur" en Une de Libération crie au procès politique. Le journal suisse Le Temps y voit une stratégie de la colère d’un leader de la gauche radicale qui a "impérativement besoin de se réinventer".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.