Accéder au contenu principal

Brexit : le Labour se prononce pour des élections anticipées et un nouveau référendum

Jeremy Corbyn, chef de file du Labour, lors du congrès de son parti à Brighton, le 23 septembre 2019.
Jeremy Corbyn, chef de file du Labour, lors du congrès de son parti à Brighton, le 23 septembre 2019. Daniel Leal-Olivas, AFP

Le parti travailliste britannique s’est prononcé lundi en faveur d’élections anticipées et de la tenue d’un nouveau référendum sur le Brexit, approuvant la position de son chef de file Jeremy Corbyn.

Publicité

Miné par les divisions, le Labour, principal parti d'opposition britannique, a voté lundi 23 septembre sa position sur le Brexit et a décidé... de décider plus tard, comme le souhaite son chef Jeremy Corbyn.

Les délégués du parti travailliste britannique réunis en congrès à Brighton ont approuvé la proposition sur le Brexit de leur chef de file, qui consiste à réclamer des élections anticipées, puis à organiser ensuite un nouveau référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne.

Échéance du 31 octobre

Ils ont par ailleurs rejeté une motion appelant à décider immédiatement de faire campagne en faveur du maintien, donnant également gain de cause à Jeremy Corbyn.

Le leader travailliste de 70 ans souhaite d'abord arriver au pouvoir, puis négocier un accord avec Bruxelles et organiser un nouveau vote.

Plus de trois ans après le référendum de juin 2016, le Brexit a déjà été repoussé deux fois. L'échéance est désormais fixée au 31 octobre et le Premier ministre conservateur Boris Johnson veut coûte que coûte sortir de l'UE à cette date, malgré une loi qui lui impose de demander un nouveau report s'il ne parvient pas à conclure un accord dans le mois qui vient.

Avec Reuters et AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.