Accéder au contenu principal

Foot européen : Neymar sauve encore le PSG, le Barça prend l'eau

Lionel Messi lors de la défaite du FC Barcelone face au promu Grenade (2-0), le 21 septembre 2019.
Lionel Messi lors de la défaite du FC Barcelone face au promu Grenade (2-0), le 21 septembre 2019. Jorge Guerrero, AFP

Neymar a encore une fois joué les superhéros pour le PSG en inscrivant le but de la victoire face à Lyon (1-0) dans les toutes dernières minutes. Le FC Barcelone qui a encore perdu vit en revanche un début de saison difficile.

Publicité

Ligue 1 : Neymar in extremis

Pour la deuxième semaine de rang, Neymar a offert la victoire au PSG. Les champions de France en titre se sont imposés, dimanche, face à l’Olympique lyonnais (1-0). Il aura fallu attendre la 87e minute pour voir un but. Le club de la capitale a eu du mal à franchir la défense lyonnaise. Vingt-et-un tirs, dont 7 cadrés, ont été nécessaires pour faire craquer Anthony Lopes et ses défenseurs. La délivrance est venue de la superstar brésilienne. Après un été marqué par l’épisode de son transfert raté, Neymar est en train de regagner l’amour des supporters. Grâce à ce succès, le PSG s'échappe seul en tête du classement, alors que l’OL reste sur quatre matches sans victoire et ne pointe qu'à la 9e place. Angers est en revanche le nouveau dauphin du championnat après sa victoire sur Saint-Étienne (4-1). Le Tchadien Casimir Ninga a notamment inscrit un triplé. Rennais et Lillois, visiblement fatigués par leurs matches européens de la semaine, ont dû se contenter pour leur part d'un match nul (1-1) au Roazhon Park, alors qu'un succès leur aurait assuré une place sur le podium.

Liga : le Barça en chute libre, le Real se rachète

Après cinq journées de championnat, le FC Barcelone s’affiche à une inquiétante 8e place au classement de la Liga. Le Barça a chuté une nouvelle fois, samedi, face au promu Grenade (2-0). Impuissant et dépassé au stade Nuevo Los Carmenes, le Barça s'est retrouvé mené après seulement deux minutes de jeu sur une tête de Ramon Azeez (2e). Puis Alvaro Vadillo a alourdi le score (66e) sur un penalty provoqué par une main d'Arturo Vidal. Et malgré l'entrée à la pause de Messi et du prometteur jeune attaquant Ansu Fati, les Catalans ont subi, déjà, leur deuxième défaite en cinq journées du Championnat d'Espagne. Le Real Madrid a en revanche su rebondir. Après la défaite contre le PSG en Ligue des champions (3-0), les Madrilènes ont retrouvé le chemin de la victoire face à Séville (0-1) grâce à un but de la tête de Karim Benzema. Ce succès permet aux hommes de Zinedine Zidane de rejoindre l'Athletic Bilbao en tête du Championnat d'Espagne. Quatre équipes à dix points talonnent ce duo, dont le promu Grenade.

Premier League : Liverpool souffre mais garde la tête

Lors du choc de la 6e journée de Premier League, Liverpool a décroché une victoire sur le terrain de Chelsea (1-2) pour rester leader du championnat avec six victoires. Malgré un but magnifique de N'Golo Kanté pour son retour avec les Blues, Liverpool a su s’imposer avec autorité. La victoire des Reds s'est écrite en première période grâce à deux buts sur coups de pied arrêtés : un missile de 20 mètres de Trent Alexander-Arnold dans la lucarne (1-0, 14e) et une tête de Firmino (2-0, 30e) pratiquement libre de tout marquage. En infériorité numérique toute la seconde période et menés deux fois au score, Arsenal a fini par renverser le promu Aston Villa (3-2) grâce à un coup-franc de Pierre-Eymeric Aubameyang à six minutes de la fin, son 7e but toutes compétitions confondues et sa 16e réalisation sur les 16 derniers matches. Les Gunners sont désormais 4e, à égalité de points (11) avec Leicester et West Ham qui l'entourent au classement. Médiocre 8e avec 8 points, déjà 10 de moins que Liverpool, Manchester United a fait une très mauvaise opération en perdant à West Ham, surprenant 5e de Premier League, à deux points seulement de Manchester City, 2e avec 13 unités.

Serie A : Naples confirme, Ribéry marque son premier but

Après son succès dans le derby face à l’AC Milan (0-2), l'Inter Milan reste leader de la Serie A. La Juventus Turin qui s’est imposé (2-1) contre Vérone est son dauphin. Naples vient ensuite se poser à la troisième place. Impressionnants en Ligue des Champions contre Liverpool (2-0), les Napolitains avaient en face d'eux des adversaires d'un calibre bien inférieur dimanche à Lecce. Les hommes de Carlo Ancelotti se sont facilement imposés (1-4).  Au pied de ce podium, l'AS Rome a eu du mal à gagner à Bologne (1-2). Parmi les autres rencontres de cette quatrième journée de Serie A, Sassuolo a dominé Spal (3-0), la Sampdoria a battu le Torino (1-0), la Lazio a fait de même face à Parme (2-0), et, l'Atalanta et la Fiorentina se sont quittés dos à dos (2-2) malgré un premier but signé Franck Ribéry sous les couleurs de la Viola.

Bundesliga : Dortmund freiné

Dortmund a laissé filer une victoire dimanche à Francfort, en se laissant remonter deux fois pour finalement concéder un nul (2-2), synonyme de troisième position derrière Leipzig et Munich après cinq journées. Axel Witsel avait pourtant ouvert le score pour les visiteurs (11e), mais André Silva lui avait répondu juste avant la mi-temps (43e). Un Jadon Sancho opportuniste a permis au Borussia de reprendre les devants (66e), Dortmund, grâce à sa différence de buts, mène un peloton de cinq équipes à dix points (avec Fribourg, Schalke, Mönchengladbach et Leverkusen). Le RB Leipzig, vainqueur 3-0 à Brême samedi, est seul en tête avec 13 points. Le Bayern suit avec 11 points, après sa facile victoire samedi à domicile 4-0 contre le promu Cologne. À l'Allianz Arena, Lewandowski a non seulement marqué deux fois (3e et 48e) mais, grand seigneur, il a offert le ballon à Philippe Coutinho pour un pénalty obtenu par le Brésilien. Le transfuge de Barcelone n'a pas laissé filer l'occasion de marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.