Accéder au contenu principal
L'Entretien

Carola Rackete sur France 24 : "La question du sauvetage des migrants est exploitée pour inciter à la haine"

Matteo Salvini l'a qualifiée d'"emmerdeuse"... Et pour cause. Fin juin 2019, face à l’intransigeance du ministre italien de l’Intérieur d'alors, Carola Rackete forçait l’entrée du port de l’île de Lampedusa, dans le sud de l'Italie, pour y débarquer 42 naufragés secourus en mer Méditerranée par son navire humanitaire, le Sea-Watch. Poursuivie en justice, la jeune Allemande a finalement été relaxée. Carola Rackete est notre invitée.

Publicité

Matteo Salvini "a essayé de jouer sur des ressorts démagogues pour exploiter toute cette histoire", explique Carola Rackete, la capitaine du Sea-Watch, sur France 24, au sujet de l’opération qu’elle a menée dans la nuit du 28 au 29 juin 2019 en forçant le blocus italien pour faire accoster 42 migrants sur de l’île de Lampedusa. "Mais n’oubliez pas qu’il n’y a que très très peu de migrants, quelques milliers seulement, qui vont en Europe. Pourtant, c’est un thème qui est exploité pour inciter à la haine et pour détourner le regard d’un grand nombre d’autres problèmes, notamment liés à la politique intérieure de nos pays."

>> À lire : "La capitaine Carola Rackete lance un appel à l'Union européenne"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.