Accéder au contenu principal

En Israël, Benjamin Netanyahu et Benny Gantz discutent d'une cohabitation

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et son rival Benny Gantz (droite), le 19 septembre 2019.
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, et son rival Benny Gantz (droite), le 19 septembre 2019. Yonatan Sindel, AFP

Au coude-à-coude aux élections législatives, le Premier ministre israélien de droite, Benjamin Netanyahu, et le chef du parti centriste Bleu Blanc, Benny Gantz, ont entamé des discussion, lundi, sur la formation d'un gouvernement d'union nationale.

Publicité

Y aura-t-il une cohabitation en Israël ? Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son rival Benny Gantz, dans un mouchoir de poche aux législatives, ont entamé des négociations, lundi 23 septembre, en vue de former un gouvernement d'union nationale.

Le chef de file du Likoud, qui est aux affaires sans discontinuer depuis dix ans, a laissé entendre qu'il serait prêt à accepter le principe d'une rotation à la tête du gouvernement, comme celle qui a été mise en œuvre entre 1984 et 1988 par le travailliste Shimon Peres et le conservateur Yitzhak Shamir.

Benny Gantz, chef de file du parti centriste Bleu Blanc, s'est publiquement opposé à l'idée d'une cohabitation avec Benjamin Netanyahu en raison des soupçons de corruption dont il fait l'objet.

"Aller de l'avant dans l'unité"

Le président Reuven Rivlin, chargé de désigner le candidat le mieux placé pour former une coalition, a plaidé en faveur d'un gouvernement d'union et convoqué, lundi, les deux hommes pour des entretiens à huis clos. "La responsabilité de former un gouvernement vous incombe. La population s'attend à ce que vous trouviez une solution (...) même si vous devez en payer le prix d'un point de vue personnel ou idéologique", a déclaré le président à l'issue de cette rencontre à trois.

Benjamin Netanyahu et Benny Gantz ont publié un communiqué conjoint dans lequel ils expliquent avoir discuté "pour aller de l'avant dans l'unité", sans fournir plus de détails. Les équipes des candidats se consulteront, mardi, avant une réunion potentielle organisée par le président Rivlin avec Benjamin Netanyahu et Benny Gantz, mercredi.

Benny Gantz avait rencontré un peu plus tôt l'ultranationaliste Avigdor Lieberman, qui pourrait détenir la clé d'une future coalition. "Heureusement, les deux grands partis ont intégré l'impérieuse nécessité de mettre un place un gouvernement d'union avec une direction tournante", a déclaré Lieberman sur Facebook. "Toute la question désormais est de savoir qui occupera le poste de Premier ministre dans un premier temps et qui en second", souligne Avigdor Lieberman. Il serait impératif pour Benjamin Netanyahu d'être le premier à occuper le poste de chef du gouvernement s'il souhaite éviter des poursuites dans les affaires de corruption.

"Un scénario de rotation entre Netanyahu et Gantz serait jouable"

Avec Reuters et AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.