Accéder au contenu principal

Le second tour de la présidentielle en Tunisie aura lieu le 13 octobre

Le président de l'instance supérieure électorale tunisienne, Nabil Baffoun, a annoncé sur France 24 que le second tour de la présidentielle aura lieu le 13 octobre 2019.
Le président de l'instance supérieure électorale tunisienne, Nabil Baffoun, a annoncé sur France 24 que le second tour de la présidentielle aura lieu le 13 octobre 2019. Capture d'écran France 24

Le président de l'instance supérieure électorale tunisienne (Isie), Nabil Baffoun, a annoncé vendredi sur France 24 que le second tour de la présidentielle en Tunisie aura lieu le 13 octobre.

Publicité

Le second tour de l'élection présidentielle tunisienne aura lieu le 13 octobre, a annoncé vendredi 27 septembre, sur France 24, Nabil Baffoun, le président de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie).

"Le dimanche 13 octobre sera la date du deuxième tour de la présidentielle", a-t-il déclaré sur notre antenne. Nabil Baffoun a insisté sur la situation exceptionnelle que connaît le pays avec la disparition du chef de l'État Béji Caïd Essebsi, mort le 25 juillet. Il explique que le choix de cette date pour le second tour répond "à une contrainte constitutionnelle", la loi stipulant que l'élection présidentielle doit se dérouler dans un délai de 90 jours.

Le second tour verra s'opposer l'universitaire Kaïs Saïed et l'homme d'affaires Nabil Karoui, actuellement en détention provisoire et incapable de mener sa campagne. "J'ai déjà demandé sa libération, d'une façon officielle", a déclaré Nabil Baffoun, en soulignant l'importance d'organiser un duel équitable entre les deux candidats. "On est inquiets comme instance et on aimerait bien que les pouvoirs judiciaires en Tunisie répondent favorablement à notre demande."

Deux débats sont prévus en octobre entre les deux hommes, sous réserve qu'ils puissent y participer. La justice tunisienne doit se pencher le 2 octobre sur une demande de remise en liberté de l'homme d'affaires, sous le coup d'une enquête pour blanchiment d'argent et fraude fiscale.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.