RUGBY

Mondial de rugby : succès de prestige pour le pays de Galles contre l'Australie

Le pays de Galles confirme son excellente forme du moment.
Le pays de Galles confirme son excellente forme du moment. Odd Andersen, AFP

Au terme d'une âpre rencontre, le pays de Galles est parvenu à dominer l'Australie, et prend donc la tête de la poule D du Mondial-2019. Les Gallois n'avaient plus battu les Wallabies depuis 1987 en Coupe du monde.

Publicité

Une éternité que cela ne s'était plus produit. Pour la première fois depuis 1987 en Coupe du monde, le pays de Galles est venu à bout de sa bête noire, l'Australie, au terme d'une des plus belles rencontres depuis le début de ce Mondial-2019 (29-25). Un petit exploit pour le vainqueur du VI Nations 2019, qui restait sur cinq défaites de rang face aux Wallabies en compétition officielle.

Particulièrement en jambes dès le coup d'envoi, les Gallois ont pris le score dès la première minute, en récupérant un ballon d'entrée, converti par un drop de Biggar (3-0, 1re). Incisif, le XV du Poireau a même pris le large dans la foulée, sur un essai de Parks, à la réception d'un long coup de pied de Biggar (10-0, 13e).

Bousculés, les Australiens ont mis une bonne vingtaine de minutes à se remettre la tête à l'endroit et c'est sur un autre coup de pied, signé Foley, qu'ils sont parvenus à recoller au score, puisqu'Ashley-Cooper, à la réception, a enrhumé la défense galloise pour le premier essai des Wallabies dans cette rencontre (10-5, 21e).

Mais malgré une pénalité de Foley dans la foulée (10-8, 31e), le pays de Galles a confirmé ensuite sa mainmise sur le premier acte. Patchell, par deux fois, a redonné de l'air aux siens au score (33e et 37e), avant que Davies n'intercepte un ballon dans son camp pour filer à l'essai juste avant la pause (23-8, 38e).

L'Australie s'accroche, les Gallois tiennent bon

Au retour des vestiaires, les hommes de Warren Gatland ont pensé un temps plomber définitivement les espoirs australiens, lorsque Patchell a permis aux siens de compter dix-huit points d'avance, sur un nouveau drop (26-8, 44e).

Sauf que dos au mur, les Wallabies ont retrouvé des cannes et de l'efficacité. Haylett-Petty (26-15, 47e) puis Hooper (26-22, 62e) ont aplati à leur tour, avant que la botte de Toomua ne ramène les Australiens à un petit point (26-25, 68e).

En souffrance, le XV du Poireau a tout de même réussi à reprendre une petite marge à l'entame des dix dernières minutes grâce à l'inusable Patchell (29-25, 71e), dont les coéquipiers ont ensuite fait le dos rond pour préserver le score. Et offrir aux Gallois une voie royale vers la première place de la poule D, qui croisera avec celle de la France.

La Géorgie écrase l'Uruguay

Forcément moins en vue que ce premier choc Nord-Sud, le duel entre la Géorgie et l'Uruguay, en lever de rideau de ce 29 septembre, n'a pas réservé de surprise majeure. Quatre jours après leur succès historique face aux Fidji, les Sud-Américains ont marqué le pas, balayés par la puissance offensive des Lelos (33-7).

Un XV géorgien qui, après sa lourde défaite inaugurale face aux Gallois, n'a pas fait dans le détail face aux Teros, en inscrivant cinq essais. Une victoire bonifiée qui leur permet de prendre la troisième de la poule D, derrière les Gallois et les Australiens, grands favoris dans la course aux quarts.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine