Accéder au contenu principal

Mondial de rugby : victorieux des Tonga, les Bleus filent en quarts

Les Bleus ont fait le travail face aux Tonga et rejoignent les quarts.
Les Bleus ont fait le travail face aux Tonga et rejoignent les quarts. Franck Fife, AFP

Vainqueur en souffrance de valeureux Tongiens, le XV de France a validé son billet pour les quarts de finale du Mondial-2019 de rugby. Prochain rendez-vous des Bleus, le "crunch" face aux Anglais pour la première place de la poule C.

Publicité

Objectif rempli pour le XV de France. Face aux Tonga, les Bleus n'avaient besoin que d'un match nul pour officialiser leur présence au stade des quarts de finale de la Coupe du monde de rugby 2019. Favoris de la rencontre, les hommes de Jacques Brunel ont fait un peu mieux en allant chercher un succès attendu, sans toutefois totalement convaincre dans le jeu (23-21). La faute à de trop nombreuses approximations - une quinzaine de fautes de main - au contact de Tongiens rugueux, ce qui n'a toutefois pas trop pénalisé des Bleus dont on retiendra au rang des satisfactions qu'ils ont été portés par une réelle envie d'envoyer du jeu.

Les intentions des Bleus se sont d'ailleurs concrétisées très rapidement, à l'issue d'un premier quart d'heure totalement dominateur, et marqué par une pénalité de Ntamack (3-0, 4e) puis un essai de Vakatawa (10-0, 6e).

Des Bleus en balade...

Un peu moins incisifs après avoir pris le score, et bousculés par les Tongiens notamment dans le défi physique, les joueurs du XV de France ont ensuite fait le dos rond durant une grosse vingtaine de minutes, tentant maladroitement d'exploiter quelques turn-overs mais proposant surtout une défense solide et disciplinée.

Et juste après la demi-heure de jeu, sur un bras cassé joué rapidement par Serin, les Bleus se sont mis à l'abri en inscrivant un deuxième essai par le puissant Raka, servi en bout de ligne (17-0, 32e). Ils ne sont toutefois pas parvenus à tenir ce score jusqu'à la pause, encaissant un essai par Takulua en sortie de ruck (17-7, 40e).

Au retour des vestiaires, la défense française a de nouveau été confrontée au défi des avants tongiens. Acculés sur leur ligne d'enbut durant de longues minutes, les Bleus ont cette fois tenu. Et ils ont même cru reprendre le large dans la foulée, lorsqu'Ollivon est parti aplatir, après une belle combinaison en touche entre Chat et Serin (45e). Un essai finalement refusé pour un en-avant.

... puis en souffrance

Puis, le coup de chaud. Sur un long coup de pied d'Halaifonua, Hingano profite d'un rebond favorable pour chiper le ballon à Médard et filer en terre promise (17-14, 47e). De nouveau sous la menace des îliens, les Bleus s'en remettent à la botte de Ntamack pour reprendre un peu d'air (20-14, 52e puis 23-14, 60e).

Mais comme si souvent ces dernières années, les Tongiens ont fini par baisser un peu de rythme après l'heure de jeu. Sans toutefois monopoliser le ballon, les Français ont tout de même pensé faire le break sur un essai de Penaud (67e), mais il a été de nouveau refusé pour un en-avant. Et à la surprise générale, ce sont les Samoans qui ont clos la marque, sur un ultime essai signé Kapeli (23-21, 79e). Frustrant, mais pas déterminant puisque la marque n'a ensuite plus évolué.

Score final 23-21, un résultat qui permet en tout cas au XV de France d'assurer l'essentiel, à savoir une place parmi les quarts-de-finalistes de ce Mondial-2019. Mais à une semaine d'un "crunch" pour l'honneur face aux Anglais, avant d'attaquer les matches couperets, les Bleus ont encore beaucoup de travail s'ils veulent déjouer les pronostics et prétendre au dernier carré du tournoi.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.