Accéder au contenu principal
ActuElles

Noix de cajou : la cadence infernale des ouvrières indiennes

France 2

Leurs mains sont brûlées par l'acidité des noix de cajou qu'elles décortiquent à longueur de journée. En Inde, des dizaines de milliers de femmes sont employées dans cette production. Payées entre 3 et 6 euros par jour en fonction de leur cadence, beaucoup y laissent leur santé.En Bolivie, on les reconnaît à leurs chapeaux melon et leurs jupes colorées. Les Amérindiennes sont encore victimes de discriminations, mais certaines ont décidé de réaffirmer leur identité avec fierté.

Publicité

>> À voir aussi : Bolivie, les années Evo

Enfin au Mali, rencontre avec une sage-femme à l'esprit d'entreprise. Ses patientes la payaient en poulets, elle en a fait un commerce et est devenue l'une des personnes les plus respectées de sa communauté.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.