Accéder au contenu principal

Incendie à Rouen : l'usine Lubrizol va indemniser les agriculteurs

Un champ à proximité de l'usine Lubrizol de Rouen.
Un champ à proximité de l'usine Lubrizol de Rouen. Aude Mazoué, France 24

L'entreprise Lubrizol va dédommager 453 éleveurs frappés par les interdictions préfectorales de produire du lait. Un fonds de solidarité abondé à hauteur de 50 millions d'euros va aussi être créé pour couvrir les pertes.

Publicité

C'est le soulagement pour les agriculteurs. Frappés par les interdictions préfectorales de produire du lait depuis l'incendie de l'usine Lubrizol, les éleveurs de vaches condamnés à jeter environ 700 000 litres de lait depuis deux semaines, vont pouvoir être indemnisés. Les ministres de l'Agriculture, Didier Guillaume, de l'Environnement, Brune Poirson, et de la Santé, Agnès Buzyn, doivent présenter vendredi 11 octobre à Rouen le dispositif.

>> À lire aussi sur France 24 : "À Rouen, l'incendie de Lubrizol laisse place au feu de la colère et de l'inquiétude"

Selon le journal Les Échos, un accord a été trouvé par l'État et le Fonds de mutualisation et de gestion des risques sanitaires et environnementaux (FMSE) avec Lubrizol. L'entreprise va dédommager les 453 éleveurs des six départements touchés (Seine-Maritime, Oise, Aisne, Somme, Pas-de-Calais et Nord) .

Fonds de solidarité de 50 millions d'euros

Lubrizol a aussi accepté de créer un fonds de solidarité, abondé à hauteur de 50  millions d'euros, pour couvrir les pertes subies par tous les agriculteurs et les autres secteurs également touchés, rapporte par ailleurs le journal. Pour l'heure, l'interprofession laitière qui a mis la main à la poche pour couvrir les pertes subies sur les trois derniers jours du mois de septembre et versé 1 million d'euros aux éleveurs afin de leur épargner une paie mensuelle amputée.

Au moins 1 800 agriculteurs ont été touchés par les suies de l'incendie de l'usine Lubrizol, a indiqué le ministère de l'Agriculture, selon lequel les premières indemnisations pourraient être versées d'ici une dizaine de jours.

Une mission d'information sur l'incendie à Lubrizol a été créée à l'Assemblée nationale, qui a tenu mercredi une première réunion. Une commission d'enquête transpartisane a aussi été créée au Sénat ce jeudi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.