Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Élections au Mozambique : le nouvel eldorado africain du gaz (3/3)

Dans la capitale Maputo.
Dans la capitale Maputo. Capture d'écran France 24

Le président sortant Filipe Nyusi et son parti sont les favoris des élections générales de mardi. Son gouvernement est toutefois fragilisé par la crise : de nombreux Mozambicains vivent sous le seuil de pauvreté alors que leur pays est riche en gaz.

Publicité

Les Mozambicains sont appelés aux urnes mardi 15 octobre pour des élections générales qui devraient permettre au parti Frelimo, au pouvoir depuis plusieurs décennies, de prolonger son règne sur un pays en passe de devenir l'un des principaux producteurs mondiaux de gaz naturel liquéfié (GNL).

Le Mozambique, pays de cocagne pour les amateurs de crevettes, est aussi surnommé "le Qatar africain". La découverte de gisement de gaz en fait l'un des pays les plus prometteurs du continent. Des multinationales comptent y investir plus de 50 milliards de dollars. Et ceux qui profiteront le plus de cette manne sont les avocats, car toutes les transactions passent par un juriste local.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.