Dans la presse

Royaume-Uni : "La fenêtre pour un Brexit s'est peut-être déjà refermée"

Dans la presse ce lundi matin : le débat sur l'accord du Brexit, Donald Trump contraint de renoncer à son G7 en Floride et Justin Trudeau en difficulté avant les élections canandiennes.

Publicité

La presse britannique se penche ce lundi 21 octobre sur les nouvelles étapes du Brexit. The I relaie le plan des députés travaillistes : inclure un nouveau référendum dans l'adoption du projet d'accord. De quoi faire enrager The Daily Express : "Comment osent-ils ?", lâche le quotidien, fervent défenseur de la sortie de l'Union européenne.

The Atlantic se demande s'il est encore temps de faire le Brexit. La fenêtre s'est peut-être refermée, analyse la revue américaine, qui pointe du doigt le renouvellement générationnel au Royaume-Uni. Une jeunesse plus pro-européenne que ses aînées et soucieuse de rester dans l'UE.

Aux États-Unis, The Washington Post évoque un revirement de Donald Trump. Après avoir voulu organiser le G7 dans son golf en Floride, le président américain s'est ravisé face à la lassitude des élus républicains. Le quotidien nous apprend que le locataire de la Maison Blanche aurait effectué plus d'une centaine de déplacement dans ses propriétés, des déplacements facturés à l'État américain pour une somme de plus d'un million de dollars.

Enfin, Le Figaro se penche sur les difficultés de Justin Trudeau. Le Premier ministre canadien est au coude-à-coude avec son adversaire conservateur, Andrew Scheer, avant les élections qui se tiennent ce lundi. Le style du dirigeant libéral a pu agacer les électeurs, malgré un bilan honorable avec plus de 90 % de promesses tenues.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine