Accéder au contenu principal
Dans la presse

Offensive en Syrie : "Le triple effet Trump"

Capture d'écran France 24

À la Une de la presse ce matin : la farce d'Halloween des députés britanniques sur le Brexit, Emmanuel Macron qui joue la carte de la fermeté sur l'immigration à Mayotte et la victoire de Vladimir Poutine en Syrie.

Publicité

Une nouvelle fois, la presse britannique se penche sur les conséquences du rejet du calendrier du Brexit. Pour The I, pas de doute : ce vote des députés est une farce d'Halloween contre Boris Johnson. Pourtant, ce double vote des parlementaires britannique est aussi une demi-victoire pour le Premier ministre britannique.

The Daily Telegraph résume de manière presque biblique la situation : le Brexit est au purgatoire.

En Russie, Kommersant met à la Une cette rencontre en Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan. Les deux hommes ont convenu d'un accord sur la situation dans le nord de la Syrie. La Russie et la Turquie administreront la zone après le retrait des forces kurdes.

Pour The New York Times, cet accord est la conséquence d'un "triple effet Trump" : une victoire pour Poutine, une défaite pour les Kurdes et surtout beaucoup d'incertitude pour les alliés des Américains.

Enfin, Le Figaro, de son côté, revient sur le déplacement d'Emmanuel Macron à Mayotte. Thème central de cette visite: l'immigration; un sujet sensible dans le département d'Outre-mer. Pour le quotidien, le président français joue la carte de la fermeté. Un message destiné à la métropole. Même son de cloche du côté de L'Opinion. Le quotidien libéral voit dans son déplacement un laboratoire d'essai pour le chef de l'État dans la mise en œuvre de ses politiques régaliennes.

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.